Article

10 faits poilus sur les chats des forêts norvégiennes

Les chats des forêts norvégiennes sont connus pour leur pelage moelleux, leur grande corpulence et leurs dispositions sociales. Voici quelques autres faits à fourrure sur le félin scandinave.

1. CE SONT DES CHATS GUERRIERS.

Les origines de la race sont une source de mystère. Les chats des forêts norvégiennes pourraient être apparentés aux chats à poils courts noirs et blancs de Grande-Bretagne, que les Vikings utilisaient comme souris sur leurs navires. Mais ils pourraient aussi être des descendants de chats à poils longs amenés en Scandinavie par les croisés.

Ces premiers parents parcouraient les forêts de Norvège, se reproduisant avec des félins sauvages et des chats de grange. Au fil des ans, ils ont évolué pour devenir le grand animal au pelage dense que nous connaissons et aimons aujourd'hui.

2. CE SONT DES CRÉATURES MYTHIQUES.

Les chats des forêts norvégiennes ne sont pas n'importe quel animal de compagnie piéton, ils font partie de la légende. Les mythes norvégiens racontent lachat de la forêt, une grande fée de montagne à poil long avec une capacité à escalader des parois rocheuses abruptes que les autres chats ne pouvaient pas gérer. Grâce à sa taille, son pelage et ses prouesses à grimper dans les arbres, le chat des forêts norvégiennes a peut-être servi d'inspiration réelle pour le skogkatt (qui se traduit par « chat de la forêt »).

Le skogkatt était aimé de Freya, la déesse nordique de l'amour et de la beauté, qui, selon certains, voyageait dans un char tiré par des félins. Et dans un conte norvégien, Thor perd un concours de force contre le dieu délicat Jormungand, déguisé en skogkatt. Grâce à ces légendes, certains éleveurs appellent aujourd'hui le chat des forêts norvégiennes le 'Chat de forêt nordique. '

quelle est la différence entre un émeu et une autruche

3. ILS SONT LE CHAT NATIONAL DE NORVÈGE.

Le roi Olaf V deNorvègedésigné le NorvégienChat de la forêtle ressortissant du payschat. On ne sait pas si l'Amérique gagnera un jour son propre félin national, bien qu'il soit probable que Grumpy Cat se disputera le titre.

4. ILS SONT PRESQUE ETEINTS.

Les agriculteurs et les marins appréciaient le chat des forêts norvégiennes pour ses talents de souris. Cependant, les amateurs n'ont commencé à remarquer et à montrer la race que dans les années 1930.



Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'attention portée au chat des forêts norvégiennes a diminué et la race a été dangereusement proche de l'extinction grâce au croisement. Cependant, un programme d'élevage officiel a permis de préserver la lignée du chat à fourrure pour les générations futures.

En 1977, la race de chat des forêts norvégiennes a été officiellement acceptée comme race reconnue par la Fédération Internationale Féline. Deux ans plus tard, le premier couple reproducteur de chats des forêts norvégiennes est arrivé en Amérique. Et en 1987, la race a été officiellement acceptée par la Cat Fanciers' Association.

5. ILS SONT GRANDS EN EUROPE.

Bien que les chats des forêts norvégiennes ne fassent pas partie des 10 races de chats les plus populaires en Amérique, ils ont une légion de fans fidèles en Europe. Il n'est pas surprenant que la race soit très appréciée en Scandinavie, vous l'aurez deviné. (En fait, les chats des forêts norvégiennes sont surnommés « Wegies », qui est l'abréviation de « Norvégiens. ») Ils sont également populaires en France.

6. ILS SONT ÉNORMES.

Les chats des forêts norvégiennes sont bien plus gros que la plupart des chats, et certains petits chiens, d'ailleurs. Les chats des forêts norvégiennes mâles typiques peuvent aller de 13 à 22 livres.

7. ILS ONT DES VÊTEMENTS D'HIVER INTÉGRÉS.

Bien que les chats des forêts norvégiennes puissent avoir n'importe quelle couleur ou motif, ils ont une chose en commun : un long pelage à double couche qui repousse l'eau. (Ils ont également des oreilles et des orteils touffus, qui fonctionnent comme des cache-oreilles et des bottes intégrés.) Ces traits physiques pratiques ont aidé la race à survivre aux hivers scandinaves enneigés.

8. ILS SONT SOUMIS À DES PROBLÈMES DE SANTÉ.

Malheureusement, les chats des forêts norvégiennes ne sont pas aussi robustes que leurs anciens propriétaires vikings. Ils sont sujets aux problèmes cardiaques héréditaires, à la dysplasie de la hanche et à une maladie appelée maladie de stockage du glycogène de type IV, qui provoque une accumulation nocive d'un sucre complexe appelé glycogène dans les cellules du corps.

9. ILS SONT LIÉS AUX MAINE COONS.

Avec leur gros corps et leur queue touffue, le Maine Coon et le Chat Norvégien ressemblent à des cousins. Les apparences ne trompent pas. Les tests génétiques indiquent que le Maine Coon est le descendant à la fois du chat des forêts norvégiennes et d'une race domestique inconnue et maintenant éteinte.

Vous ne pouvez pas distinguer les deux ? Regardez leurs caractéristiques. Les chats des forêts norvégiennes ont un visage en forme de triangle, tandis que les Maine Coons ont une tête en forme de coin avec des pommettes hautes.

10. CE SONT DE GRANDS GRIMPEURS D'ARBRES.

Avez-vous déjà vu un chat dévaler un arbre la tête la première ? Si c'est le cas, il s'agissait probablement d'un chat des forêts norvégiennes. Les chats ont des griffes plus robustes que la plupart des races, ce qui leur permet de réaliser des exploits d'escalade impressionnants.