Article

11 termes d'argot criminel Old Timey pour la police

Termes d'argot pour la police

Les criminels appellent la police des porcs depuis au moins 1811. Mais tout comme ils ont trouvé de nombreux noms créatifs pour les personnes qui les ont dénoncés, les escrocs ont également appelé flics et détectives privés par de nombreux autres noms plus créatifs. En voici quelques-uns d'Eric PartridgeDictionnaire des Enfers.

1. Coureur de bec

Un terme vers 1789 pour un policier qui traque ou trouve des informations sur des criminels. Il était obsolète en 1870.

2. Tireur de canon

D'après le 'Dictionary of the Underworld' d'Henry Leverage, paru dans un numéro de 1925 deFlynn's, ce terme désignait un détective qui cherchait des pickpockets.

3. Oreilles d'éléphant

'Le rapport populaire dit qu'il écoute si souvent, si longtemps, si fort, que ses oreilles atteignent une taille monstrueuse', écrit Partridge à propos de ce terme pour un policier, qui trouve son origine dans un article de J. Allen Dunn dans le 15 novembre, 1930 numéro deFlynn's: 'Il y a quelques oreilles d'éléphant... qui repèrent ce joint.'

4. Duvet

Duvet, faisant référence à la police, est originaire d'Amérique en 1929. Unflou, quant à lui, était un terme de 1931 et faisait référence à un policier qui était « très diligent dans l'application de la loi ».

5. Les poux de Lizzie

Un terme de 1933 pour les policiers patrouillant dans les voitures. La forme singulière estLizzie Lousie: ''Un policier qui utilise un petit coupé pour patrouiller son rythme'... c'est un terme méprisant', écrit Partridge.



6. Mitney

Ce terme de 1910 n'était « pas très courant », selon Partridge. 'Peut-être, via une hypothétique mitière... des mains frappées par des policiers sur les épaules de malfaiteurs.'

faits intéressants sur harriet beecher stowe

7. Cueillette d'abattage

Un terme de 1781 pour un agent de police ou un officier de justice, de la parodie de Ralph Tomlinson,Une pastorale d'argot:

'N'y aura-t-il pas de nourriture pour la chasse au sang, qui m'entend me plaindre,
Arrêtez le vent de cette abattage, agent Payne ? »

Le terme était obsolète en 1860.

8. Sac à rats

Un terme australien, vers les années 1930, pour un détective en civil.

pourquoi les pruneaux font-ils caca

9. Brûleur

Brûlerest un terme de 1925 signifiant « arrêter (quelqu'un). » UNEjournée torrideest le policier ou le détective qui procède à l'arrestation.

10. Tiggy

Ce terme pour un détective vient du roman d'Edwin Pugh de 1906Les spoilers :

« Cela montre que vous n'êtes pas trop impatient... d'être reconnu par les tiggies, vous voyez ? »

Il apparaît également à nouveau dans le livre de Pugh 1914Le Cockney à la maison : histoires et études sur la vie et le caractère de Londres; en 1918, c'était du bas argot.

11. Fil fendu

Ce terme, utilisé depuis 1930, désignait un détective de la brigade des pickpockets.