Article

20 insultes latines à connaître

La classique de Cambridge Mary Beard est devenue brièvement célèbre en 2009 (mais pas pour la première ou la dernière fois) lorsqu'elle a été longuement bipée sur NPR pour avoir cité un ancien poème romain en latin. 'Catulle 16', comme on l'appelle fadement, insulte et attaque deux des détracteurs du poète du premier siècle avant notre ère. Les obscénités utilisées par Catulle sont, eh bien, un peu obscènes à citer ici (comme elles l'étaient pendant des siècles de traducteurs [PDF]), mais le fait est que le latin ancien, malgré sa réputation de langue savante de la science, de la religion et de la philosophie, était en fait un langage grossier plein d'insultes étonnamment franches conçues pour couper rapidement jusqu'à l'os.

Vous trouverez ci-dessous 20 de ces insultes, dont la plupart sont (juste une nuance) plus appropriées que celles trouvées dans 'Catullus 16'. (Une traduction et un examen brillant du poème de Catulle peuvent être trouvés ici, cependant,lecteur d'avertissement(Attention lecteur) : C'est vraiment obscène et utilise un langage que nous considérons aujourd'hui comme des insultes.)

1. Bustirape

Utilisez cette insulte (de la pièce de PlautePseudolus) pour accuser quelqu'un d'être un « pilleur de tombes », une occupation criminelle considérée comme l'une des plus basses du monde antique.

différence entre cro magnon et néandertal

2. Le bourreau

Ce terme pour un bourreau (littéralement un 'fabricant de viande') démontre encore l'amour des Romains pour les termes insultants associés aux crimes et aux punitions brutales.

3. Démence

Cela signifie simplement « fou » et est la racine du mot anglaisdémence, mais E.M. Forster l'a une fois traduit dans une nouvelle par « âne idiot ». « J'éclaire toujours les classiques », explique le narrateur de l'histoire, M. Inskip.

4. Excetra

Il ressemble et sonne commeetc('et ainsi de suite') maisexcèssignifie en fait 'serpent d'eau' et était un terme d'insulte utilisé contre les femmes 'méchantes et malveillantes'.

5. Le crime de l'homme

« Homme honteux » en est une traduction simple, une autre insulte du dramaturge Plaute.



6. L'odeur nauséabonde des toilettes extrêmes

Si vous cherchez un moyen créatif de dire à quelqu'un qu'il pue, vous pouvez emprunter cette insulte au romancier Apulée, qui se traduit par 'puanteur d'un fond d'égout'.

7. Fourrure

Une insulte parfaite au quotidien était d'appeler quelqu'un un 'voleur' (fourrure). Vous pouvez également faire preuve de créativité pour emballer un peu plus de punch. Ajouter 'trois' (tri) devant et vous avez une épithète plus puissante,trifurer(« trois fois un voleur »).

8. Je crois en la croix du mal

Parce que la crucifixion était une forme courante d'exécution publique dans la Rome antique, dire à quelqu'un de « monter sur la terrible croix » n'était qu'une autre façon de lui dire « d'aller en enfer ».

9. Le mal et le mal

Encore une insulte à Plautine,le mal et le malest un terme pour un « non-bon crétin ».

10. Mastigia

Le latin a emprunté plusieurs de ses propres mots, y compris ses insultes, au grec, y compris ce terme signifiant « celui qui mérite le fouet ».

11. Une femme adultère, une pute

Du mot latin pour prostituée (putain), anglais développéfactice(ce qui est un grand mot sous-utilisé). Le classique Kyle Harper souligne queadultère, pute, qui signifie « prostituée adultère », n'a pas de sens, mais pourrait se rapprocher de quelque chose comme le vulgaire anglais « slutty ».

est la rédemption de shawshank basée sur une histoire vraie

12. L'infirmière de la révolution

Marcus Tullius Cicero a eu tendance à des insultes plus haut de gamme, y compris celle-ci pour un sénateur romain qu'il a appelé «l'infirmière sèche de tous les hommes séditieux».

13. Le creuseur des murs

Littéralement « celui qui creuse à travers les murs »,un tas de mursest une autre façon de calomnier quelqu'un en suggérant qu'il est un voleur.

14. Fille baisée

Catulle a utilisé cette cruelle épithète pour calomnier la pauvre Ameana, la maîtresse de son ennemi juré, qui a fait l'objet non pas d'un mais de deux de ses poèmes insultants.fille defutase traduit méchamment par 'putain usée'.

15. méchant

Ce terme d'abus pour une personne méchante ou coupable était une insulte quotidienne préférée. Comme le souligne la classiciste et traductrice Laura Gibbs, des dérivés commele chef des crimes(« chef des crimes ! ») etcrime pleinement(« le plus plein de crime ! ») fonctionnent également très bien.

16. Sterculine publique

Les toilettes publiques étaient une caractéristique omniprésente des villes romaines, il n'est donc peut-être pas étonnant que cette insulte fasse référence aux tas d'excréments qui en ont résulté.Fumierest le mot latin pas si laid pour excréments, donc unfumier publicest littéralement un « tas de caca public ».

utiliser les talents uniques de la chèvre

17. Le plus ignoble

Fait amusant sur le latin : vous pouvez recevoir une réprimande relativement légère commeéperon(ce qui pourrait signifier quelque chose comme « sale ») et augmentez le feu en ajoutant-issimeformer une insulte appropriée commele plus sale: 'Vous complétez la saleté!'

18. Vous imbécile

en voici un autre-issime, cette fois ajouté àstupide(« fou », d'où l'anglais tire le motabrutir). 'Tu es complètement idiot !' pourrait être une bonne traduction.

19. Parcelles putidas

Encore une insulte de Plaute, des traductions plus anciennes de sa pièceAutomnerendre celui-ci comme 'vieux thrums' ou 'fils pourris', bien que la 'poubelle puante' plus salée soit probablement un peu plus proche de la marque.

20. Verbero

« Celui qui mérite une flagellation » était l'insulte préférée de – vous l'avez deviné !