Article

40 excellents mots électroniques pour élargir votre vocabulaire

L'histoire de la lettre E remonte à un hiéroglyphe égyptien qui représentait probablement un homme en prière ou en fête, les lignes horizontales ouvertes d'un «E» étant les descendants modernes de ses bras ou de ses jambes. Au fil du temps, ce pictogramme original s'est énormément simplifié : les Phéniciens l'ont adopté et n'en ont fait qu'un E incliné, inversé et légèrement allongé, qu'ils utilisaient pour représenter leur lettre.il. Cela a été à son tour tourné, tronqué et redressé pour former la lettre grecqueepsilon, E, et c'est à partir de là (via le latin) que E tel que nous le connaissons s'est retrouvé en anglais.

E est la lettre la plus fréquemment utilisée dans la langue anglaise - en fait, elle occupe la première place dans la langue anglaise depuis la période du vieil anglais [PDF]. Elle est près de 57 fois plus courante que la lettre la moins utilisée, Q, et est la lettre la plus utilisée dans de nombreuses autres langues, dont le français, l'allemand, l'espagnol, le néerlandais, l'italien et le latin. E représente environ 11% de toute la langue que vous utiliserez. Non seulement cela, mais vous pouvez vous attendre à ce qu'il commence un peu moins de quatre pour cent de tous les mots d'un dictionnaire, y compris les 40 mots E extra-spéciaux expliqués ici.

1. AIGLE-BAGGLE

Un vieux mot du dialecte écossais signifiant « argumenter » ou « négocier une bonne affaire ». Dérivé d'une prononciation locale deargle-bargle.

2. L'ARGENT FERME

L'argent utilisé pour conclure un accord ou une bonne affaire ? C'estargent sérieux.

3. BAIN DE TERRE

Un euphémisme du XVIIIe siècle pour une tombe.Prendre un bain de terredestiné à être enterré. Les cercueils, quant à eux, étaient surnommésboîtes d'éternité.

4. EASTIE-WASTIE

Un vieux mot en dialecte écossais pour quelqu'un sur qui on ne peut pas se fier. Cela signifie littéralement « est-ouest », c'est-à-dire quelqu'un qui est inconstant ou change comme le vent.

5. FACILE

Un vieux mot de dialecte anglais signifiant « facile à vivre » ou « décontracté ».



à quoi ressemble le sable agrandi

6. ÉBRANCHEZ

Un mot du XVIIe siècle signifiant « secouer violemment ». A ne pas confondre avecembarrasser, ce qui signifie « confondre » ou « enchevêtrer ».

7. ÉBULLER

Nous pourrions utiliserexubérancesignifie « enthousiasme » ou « vivacité », mais cela signifie littéralement « bouillante » ou « bouillante ». Dérivé de la même racine, àbouillonnerest de faire bouillir, tandis que la formation de bulles dans un liquide bouillant est appeléeebullisme.

8. PEAU D'ANGLE

Argot du XIXe siècle pour les pantalons très serrés. Les chaussures serrées étaient connues sous le nomdes atroce.

9. SAC À UFS

Un vieux mot du dialecte du Yorkshire pour un argument inutile. De même, unbataille d'oeufsest quelqu'un qui pousse les autres à se quereller ou à se disputer.

10. AUBERGINE

Un vieux mot écossais signifiant « l'acte de perdre du temps en mauvaise compagnie ».

11. COUDE-CROCHET

Dérivé de l'image de quelqu'un « tordant » (c'est-à-dire pliant) son coude pour porter la main à sa bouche, uncoudièreest un ivrogne ou un buveur acharné. Tandis que …

12. Agitateur de coude

… un joueur de coude est un joueur prolifique, dérivé de l'image de quelqu'un qui agite les dés.

13. ÉLÉGANCE

Si quelque chose ou quelqu'un estelenge, alors il est éloigné, isolé ou solitaire.

14. ÉLOZABLE

Dérivé d'un mot français signifiant « louange », si vous êteselozablealors vous êtes sensible à la flatterie.

15. AUTREMENT

Tandis queailleurssignifie 'quelque part d'autre',autre chosesignifie 'autre chose'. C'est l'un des nombreuxautremots sont depuis longtemps tombés en désuétude en anglais, y comprisailleurs(« se diriger vers un autre endroit »),ailleurs('A un autre moment'),ailleurs(« d'ailleurs »), etsinon(« d'une autre manière »).

16. JO

Àeltest simplement de presser ou de pétrir quelque chose, maiselting-moulessont les crêtes de la Terre formées lorsqu'un champ est labouré.

faits amusants sur le super bol

17. ÉLUCUBRER

Élucubersignifie littéralement 'travailler à la chandelle', mais il est généralement utilisé dans un sens plus large signifiant 'travailler tard dans la nuit'. En d'autres termes, « brûler l'huile de minuit ». Quelqu'un qui fait juste cela est unélucubrateur, alors que le travail que vous finissez par produire est unélucubration.

18. EMBUSQUÉ

Unembusquéest quelqu'un qui essaie d'éviter le service militaire, et en particulier, quelqu'un qui accepte un travail de bureau juste pour éviter de s'enrôler. Le mot est dérivé d'un mot français signifiant « tendre une embuscade », au sens figuré de quelqu'un qui se cache à la vue de tous.

19. ÉNANTIOMORPHE

Le mot approprié - à l'origine utilisé uniquement en référence à la cristallographie - pour une image miroir ou une réflexion.

20. OBSERVER

En plus de signifier simplement « devenir sombre », vous pouvez utiliser le verbeassombrirsignifier « obscurcir » ou « jeter une ombre sur » quelque chose.

21. ENDÉMONIASME

Le contraire d'être divinement inspiré estdémoniaque— à savoir, l'inspiration d'un démon, ou du Diable lui-même.

22. ENDOLOUR

Si vous êtesendoloré, alors vous êtes consumé par le chagrin.

23. ENSNARL

Si quelque chose estpris au piège, puis il est emmêlé en nœuds.

24. ENTRER COMMUN

Mot du XVIIIe siècle signifiant « familier ou commun à tous ».

25. ENTOMOPHOBIE

Si vous détestez les insectes, vous êtesentomophobe. C'est l'une des nombreuses phobies électroniques de la langue, y compriséophobie(peur de l'aube),épistolophobie(la haine de recevoir du courrier),eisoptrophobie(la peur des miroirs ou des reflets), eténétophobie(haine des épingles).

26. ÉPANORTHOSE

Quand quelqu'un arrête ce qu'il dit pour revenir en arrière et changer un mot en un mot encore plus fort (comme dans 'Je suis très heureux - non, extatique - d'être ici'), cela s'appelleépanorthose. Il dérive d'un mot grec signifiant 'correction'.

27. ÉPEXEGÈSE

Signifiant littéralement « expliquer en détail », unépexégèseest un commentaire de clarification supplémentaire, souvent étiqueté à la fin d'une phrase plus détaillée ou ambiguë. C'est-à-dire que c'est le genre de phrase qui commence souvent par 'c'est-à-dire'.

28. ÉQUICRURAL

Un triangle isocèle serait un exemple deéquicruralforme : cela signifie littéralement « jambes de taille égale ».

29. ÉRYTHROPHYLLE

La substance qui rend les feuilles vertes est bien sûrchlorophylle, mais le pigment qui prend le relais à l'automne et rend les feuilles rouges estérythrophylle.

30. EUCATASTROPHE

Inventé par JRR Tolkien, uneucatastropheest le contraire d'une catastrophe - un événement soudain et inattendu de bonheur ou de bonne fortune.

31. EUTRAPELY

Dérivé du grec ancien et mentionné dans les écrits d'Aristote, le moteutrapéou alorseutrapéliefaisait référence à l'origine à la facilité de la conversation, à la répartie ou à la capacité de quelqu'un de parler à n'importe qui sur n'importe quel sujet. Au moment où il a commencé à apparaître en anglais au 16ème siècle cependant,eutrapéétait devenu un terme plus général signifiant « courtoisie », « urbanité » ou « sophistication ».

32. CHEMIN DE SOIREE

Bougerles chemins du soir est de se déplacer en ligne droite sans faille, d'un endroit à un autre.

33. EXCULER

Tandis que pourrepasséest de taper du talon, deexcusé, dérivé de la même racine, est de piétiner ou de fouler quelque chose.

34. sifflements

Le motexplosersignifiait à l'origine 'pour railler un artiste hors de la scène', mais le sifflement et les huées collectifs d'un public insatisfait s'appellesifflements.

35. ÉTRANGER

Unils ratentest un étranger, ou quelqu'un qui n'appartient pas à votre famille ou à vos amis malgré sa proximité avec vous. Le terme désignait autrefois les élèves qui rejoignent l'école un an plus tard, généralement d'une autre école ou région.

36. EXTRAVAGE

Se promener sans but particulier, c'estextravagant.

combien de prisons ont des programmes pour chiens

37. OEIL-EAU

L'eau des yeuxn'est qu'un autre nom pour une lotion pour les yeux ou un collyre, mais en anglais du XVIIIe siècle, il en est venu à désigner un alcool faible ou dilué. Tandis que…

38. OUVRE LES YEUX

… unouvre les yeux, en plus d'être quelque chose de surprenant ou de remarquable, était une boisson alcoolisée très forte en argot victorien.

39. OEIL-SERVICE

Un mot de la période Tudor pour un employé (à l'origine une femme de chambre ou une servante) qui ne travaille dur que lorsqu'il est observé par son patron.

40. CLIN D'OEIL

Un mot d'argot du 19ème siècle pour un cil.

Cet article a été publié à l'origine en 2016.