Article

40 K-Words tueurs à ajouter à votre vocabulaire

En anglais, K est la cinquième lettre la moins utilisée de l'alphabet, avec seulement J, X, Q et Z moins utilisés. Ce n'est pas le cas dans toutes les langues, cependant. En allemand et en néerlandais, vous êtes deux fois plus susceptible d'utiliser un K que vous êtes un P. En suédois, K arrive à une respectable 15e place au classement général. Cependant, en italien, il est encore moins utilisé que Z, et en français et en espagnol, c'est la lettre la moins courante de toutes. Alors pourquoi des résultats si différents ?

Eh bien, notre lettre K a ses racines dans la lettre grecque identiquekappa, et lorsque les mots grecs anciens ont été adoptés pour la première fois en latin,kappaa été le plus souvent remplacé par C, pas K. Cette tendance s'est poursuivie dans toutes les langues modernes qui sont des descendants directs du latin - comme les langues romanes français, espagnol et italien - où K reste rarement utilisé en dehors des emprunts commekaratéetketchup. Mais dans les langues germaniques (comme l'allemand, le néerlandais et le suédois), l'utilisation de K a prévalu. À tel point qu'aujourd'hui, vous pouvez vous attendre à ce que K représente environ 1,5 % de n'importe quelle page de texte allemand, mais seulement 0,05 % d'une page écrite en français.

L'anglais est une langue germanique, mais grâce à la conquête normande, nous avons aussi beaucoup d'influence latine et romane. Cela signifiait que, historiquement, K n'était pas complètement éradiqué en anglais, mais il n'était pas non plus utilisé dans tous les domaines. Au lieu de cela, une tendance a émergé au début du Moyen Âge pour utiliser K soit en remplacement de C chaque fois qu'il était utilisé avec un son « dur »Cllrest devenuRoi), ou bien pour le renforcer quand il avait un son dur (donc Old Englishcollerest devenucoller). L'anglais est la seule langue qui a subi ce changement, et donc nos statistiques de fréquence des lettres ne ressemblent en rien à celles de nos voisins linguistiques. Dans l'ensemble, vous pouvez vous attendre à ce que K représente environ 1% d'une page de texte anglais et environ 0,5% des mots d'un dictionnaire répertoriés sous K, y compris les 40 mots K knock-out ici.

1. CLAQUETTE DE CAFÉ

Emprunté à l'anglais à l'allemand au XIXe siècle, unpotins de caféest littéralement un « potin sur le café », le mot parfait pour discuter et se retrouver entre amis autour d'une tasse de café. Quelqu'un qui participe est uncoup de café.

2. KAKIDROSE

Le nom médical de la sueur malodorante.

3. KAKORRHAPHIAPHOBIE

Si vous avez peur de l'échec, alors vous êtes unkakorraphiaphobe. D'autres craintes K incluentkopophobie(fatigue),koniophobie(poussière),kathisophobie(s'asseyant) etkatagelophobie(la peur d'être moqué).

4. KALEGARTH

Un vieux mot du dialecte du Yorkshire pour un potager.



5. KALON

passesignifie littéralement « beau » en grec, et dans la philosophie grecque antique, il était utilisé pour désigner un idéal absolu ou une beauté naturelle parfaite, à la fois physiquement et moralement. Étymologiquement, il est lié à…

6. CALOPSIE

… qui est l'illusion que les choses sont plus belles qu'elles ne le sont réellement.

7. KANURDE

C'est l'argot victorien pour 'ivre'.

8. KARE KOYLE

« Se glisser en position accroupie », selon leDictionnaire dialectal anglais.

9. KARRIEWHITCHIT

Un vieux terme écossais d'affection pour un jeune enfant.

10. KEBBIE-LEBBIE

Une conversation bruyante avec tout le monde parlant à la fois.

11. KECKER

Un mot du XVIIIe siècle signifiant « dégoûtant ». Si vous êtesau cœur de keckeralors vous êtes lâche, ou facilement nauséeux.

12. KEDGE-BELLY

En plus d'être le nom d'un type d'ancre de navire,ancre à jetest une ancienne version dialectale anglaise de 'catch', qui fait unkedge-ventreune personne particulièrement affamée ou gloutonne.

13. KENNWHAT

Un équivalent du 18ème siècle d'un 'thingamajig' ou d'un 'whatchamacallit'.

14. KENSPECKLE

Lardou alorsbacon de kebabest un ancien mot du dialecte du Yorkshire signifiant « remarquable » ou « facilement discernable ». UNEkensmarkest toute caractéristique ou caractéristique qui rend quelqu'un ou quelque chose immédiatement reconnaissable.

15. KEWT

Un mot du XVe siècle signifiant « miauler comme un chat ».

16. KICK-SHOE

Un vieux mot d'argot pour un danseur (et en particulier, un mauvais), ou bien quelqu'un qui gambade bêtement.

17. KICKMALEERIE

Une personne volage et peu fiable.

18. KICKSHAW

Un mot du 16ème siècle pour quelque chose de grand ou d'impressionnant qui est en fait totalement sans valeur ou sans substance. Utilisé à l'origine uniquement en référence à la nourriture, c'est une corruption anglaise du mot français pour 'quelque chose',quelque chose.

19. KICKY-WICKY

aussi orthographiékicksy-wicksyou alorskickie-wickie, le motkicky-wickya été inventé par Shakespeare enTout est bien qui finit biencomme animal de compagnie pour une femme ou une petite amie. Il s'en est probablement inspirékicksey-winsey, un mot antérieur au XVIe siècle pour tout ce qui est fantaisiste ou fantastique.

20. CLIN D'OEIL

Un vieux mot anglais du sud-ouest pour une maison publique ou une taverne sans licence, ou tout autre lieu sans licence qui vend de l'alcool.

21. KIFFLER

Tousser à plusieurs reprises parce que vous avez un chatouillement dans la gorge.

22. KILTERUM

Un mot du 18ème siècle pour des bric et de broc au hasard.

23. KINEPHANTOME

Si vous remarquez que quelque chose bouge, mais que votre perception de la façon dont il bouge est différente de son mouvement réel, alors vous rencontrez unkinéphantom. Certaines illusions d'optique sont des exemples dekinéphantomes, mais l'exemple le plus courant est celui que vous verrez lors de la plupart des trajets en voiture, lorsque les roues d'une voiture roulant à vos côtés semblent reculer.

24. L'AFFAIRE DU ROI

Aussi appelé unla mauvaise affaire du roi, ce terme de l'argot du XVIIIe siècle décrit quelqu'un qui se dérobe à son travail ou à son devoir. Il se référait à l'origine spécifiquement à un soldat de l'armée britannique, d'où la référence au roi.

25. COUSSIN DU ROI

Lorsque deux personnes se verrouillent ou se croisent les bras pour former un « siège » de fortune pour une troisième personne, c'est uncoussin du roi.

26. KINTLE

Un petit coin isolé.

27. KINTRACLASH

Aussi appelécliquetis, c'est 'le discours de la ville', ou tous les potins locaux dans un endroit particulier.

28. BAISER-CRUST

Lorsque des petits pains ou des miches de pain se dilatent pendant la cuisson au point qu'ils finissent par se toucher et qu'il faut les déchirer avant de servir, la partie où ils se touchent est surnommée lacroûte-à-embrasser.

29. KLAZOMANIE

Un désir compulsif de crier. Quelqu'un qui n'arrive pas à contrôler le volume de sa voix est unklazomaniaque.

30. KLEPTOPASITE

Dérivé deklepte, le mot grec pour « voleur » (comme danskleptomanie), àcleptoparasiteest quelqu'un ou quelque chose qui vole de la nourriture à quelqu'un d'autre.

31. KNAVIGATION

Une histoire ou une déclaration malhonnête. Littéralement, c'est le genre d'histoire qu'une personne coquine raconterait.

32. MALADE DU GENOU

Un mot du XVIIIe siècle signifiant « si malade que vous ne pouvez pas subvenir à vos besoins ».

33. COUSSINS

Une boutique qui vend des bibelots ? C'est unbibelots. Un petit bibelot ? C'est unbibelot.

34. KNOCKDODGEL

Un vieux mot écossais signifiant 'court et épais'. Ou bien un autre nom pour quelque chose de court et de forme trapue.

35. BOUTONNAGE

Mordre ou ronger quelque chose doucement, c'estboutonil.

36. KNUCKYLBONYARD

Un mot du 16ème siècle pour une personne très maladroite. La première partie du mot est dérivée deosselet.

37. KNURRY

Quelque chose qui estknurryou alorsrongerest plein de nœuds et d'enchevêtrements.

quel est l'état de la géorgie connu pour

38. KOAN

Àkoanest un casse-tête logique ou un paradoxe purement axé sur la stimulation de l'esprit. C'est un terme du bouddhisme zen, dans lequel les étudiants reçoivent des problèmes et des paradoxes pour former et améliorer leur réflexion. Cela signifie « affaire publique » en japonais.

39. KUNGLE

Un vieux mot de l'extrême nord de l'Écosse pour une grosse pierre usée et arrondie par la mer.

40. KYRIOLEXIE

L'utilisation d'un langage clair et littéral au lieu du langage figuré et de la métaphore estkyriolexieou alorskyriologie.