Compensation Pour Le Signe Du Zodiaque
Composition C Célébrités

Découvrez La Compatibilité Par Le Signe Du Zodiaque

Article

50 vieux mots du dialecte britannique que nous devrions ramener

En 1905, l'Oxford University Press publia le sixième et dernier volume deLe dictionnaire du dialecte anglais, une compilation de mots et de phrases britanniques locaux datant des XVIIIe et XIXe siècles. leJEDa entrepris d'enregistrer tous ces mots utilisés trop peu et trop localement pour faire la coupe dans leDictionnaire anglais d'oxford, et en 1905, plus de 70 000 entrées de toutes les îles britanniques avaient été compilées, définies et expliquées. L'ensemble de l'entreprise a été personnellement supervisé (et, au moins à ses débuts, en partie financé) par Joseph Wright, un linguiste et étymologue autodidacte qui est passé de cours du soir de français et de latin tout en travaillant dans une usine textile à celui de professeur de philologie. à l'Université d'Oxford. Bien que Wright ait publié un certain nombre d'autres ouvrages au cours de sa vie,Le dictionnaire du dialecte anglaisest de loin sa plus grande réussite, et est toujours considéré comme l'un des meilleurs dictionnaires de ce type.

Les 50 mots répertoriés ici sont toutes des entrées authentiques tirées de Wright'sDictionnaire dialectal anglaisainsi qu'un certain nombre d'autres glossaires britanniques locaux tout aussi fantastiques, dont celui de John JamiesonDictionnaire étymologique de la langue écossaise(1808), Francis GroseGlossaire des mots provinciaux et locaux utilisés en Angleterre(1839) , et John RayCollection de mots du sud et de l'est du pays(1691). Allant de l'étrange à l'utile, ils feraient tous un ajout brillant au vocabulaire de n'importe qui.

1. APTYCOCK : Un jeune homme à l'esprit vif ou intelligent. (SO Angleterre)

2. BANG-A-BONK : Cela n'en a peut-être pas l'air, mais c'est un verbe qui signifie « s'asseoir paresseusement au bord d'une rivière ». (Gloucestershire)

3. BAUCHE : Un nom pour une vieille chaussure usée, et en particulier qui n'a plus de talon - bien qu'il ait également été utilisé au sens figuré pour désigner une personne inutile ou inutile. (Irlande)

4. GRIMPEUR : Un chat qui aime se promener le long des étagères hautes ou des cimaises est ungrimper-amure. (Yorkshire)

5. FERMER : Marcher avec des chaussures trop larges pour vos pieds. (Centre de l'Angleterre)

6. CRAMBO-CLINK : Aussi connu sous le nomcrambo-jink, c'est un mot pour une poésie de mauvaise qualité ou, au sens figuré, une conversation interminable et finalement inutile. (Écossais)

7. CRINKIE WINKIE : Un doute sans fondement, ou une mauvaise raison de ne pas faire quelque chose. (Écossais)

8. CRUM-A-GRACKLE : Toute situation embarrassante ou difficile. (SO Angleterre)

9. CROUSTILLANT : Colérique et irritable. Probablement une variante locale de « grincheux ». (Centre de l'Angleterre)

10. CÂLIN-ME-BUFF : Pourquoi l'appeler bière quand on peut l'appelercâline-moi-buff? (Yorkshire)

11. CULF : Les plumes lâches qui sortent d'un matelas ou d'un coussin – et qui « adhèrent aux vêtements de quiconque s'est couché dessus », selon Wright. (Cornouailles)

12. CURECKITYCOO : Roucouler comme une colombe ou, au sens figuré, flirter et canoodle avec quelqu'un. (Écossais)

13. DOUCE : Si quelqu'un a l'air visiblement malade, alors il estaudacieux. À l'origine un mot irlandais et anglais du nord, cela s'est finalement répandu dans l'anglais américain familier au 19ème siècle. (Irlande)

14. DOUP-SCUD : Défini par Wright comme 'une lourde chute sur les fesses'. (NE écossais)

15. EEDLE-DODDLE : Une personne qui ne montre aucune initiative en cas de crise. Également utilisé comme adjectif pour signifier « négligent » ou « imprudent ». (Écossais)

16. FAUCHÉ : Tâtonner les choses et faire des erreurs au travail parce que vous êtes si fatigué? C'estfauchling. (Écossais)

17. FRANÇAIS : Quand le temps a l'air de s'améliorer mais que ce n'est jamais le cas, alors c'estfléchit. (Écossais)

18. FLOBY-MOBLY : Le mot parfait pour décrire le sentiment de ne pas être malade, mais toujours de ne pas se sentir au mieux de sa forme. Un équivalent écossais étaitatweesh-an-atween. (Centre de l'Angleterre)

19. HANSPER : Douleur et raideur ressenties dans les jambes après une longue marche. (Écossais)

20. INITIATIVES : Une personne sans valeur, à l'air ridicule. (Centre de l'Angleterre)

21. JEDDARTY-JIDDARTY : aussi orthographiéjiggerdy-jaggardy. Dans tous les cas, cela signifie entrelacé ou enchevêtré. (nord-ouest de l'Angleterre)

22. LENNOCHMORE : Un bébé plus grand que la moyenne. vient du gaéliquegrand bébé, signifiant 'grand enfant'. (Écossais)

pourquoi les astéroïdes cheetos chauds ont-ils été abandonnés

23. LIMPSEY : Mou et flasque, souvent utilisé en référence à quelqu'un juste avant de s'évanouir. Originaire des comtés les plus à l'est de l'Angleterre, mais emprunté aux États-Unis dans les années 1800, Walt Whitman et Harriet Beecher Stowe l'ont tous deux utilisé dans leurs écrits. (Est de l'Angleterre)

24. MONDE : En tant que verbe,confondresignifie faire quelque chose maladroitement, ou être gêné ou interrompu en essayant de travailler. En tant que nom, unconfondreest une part de gâteau ou une spatule en bois - « lécher le monde mais se brûler la langue » signifie faire quelque chose d'agréable, quelles qu'en soient les conséquences. (Centre de l'Angleterre)

25. SIESTE : Un nouveau stylo. (Lincolnshire)

26. NIPPERKIN : Une petite gorgée ou une petite gorgée d'une boisson, que l'on dit être à peu près égale à un huitième de pinte. (SO Angleterre)

27. OMPERLODGE : Être en désaccord ou contredire quelqu'un. (Bedfordshire)

28. OUTSPECKLE : Une risée. (Écossais)

29. PADDY-NODDY : Une histoire longue et fastidieuse. (Lincolnshire)

30. PARWHOBBLE : Pour monopoliser une conversation. (SO Angleterre)

31. PEG-PUFF : Définie comme « une jeune femme avec les manières d'une vieille ». (Nord de l'Angleterre)

32. POLRUMPTIEUX : Rauque. Grossier. Perturbateur. Polrumptious. (Kent)

33. QUAALTAGH : La première personne que vous voyez après avoir quitté votre maison. Issu d'une vieille tradition du Nouvel An celtique dans laquelle la première personne que vous voyez ou à qui vous parlez le matin du 1er janvier, lequaaltagh, a été interprété comme un signe de ce qui allait arriver dans l'année à venir. (Île de Man)

34. RAZZLE : Cuire quelque chose pour que l'extérieur brûle, mais que l'intérieur reste cru. Vous pouvez aussiéblouirvous-même en vous réchauffant au coin du feu. (Yorkshire/Est de l'Angleterre)

35. SHACKBAGGERLY : Un adjectif décrivant tout ce qui est laissé «de manière lâche et désordonnée». (Lincolnshire)

36. SAVEUR : La sensation inconfortable de porter des sous-vêtements neufs.Shivest un vieux mot pour la laine ou le lin épais et grossier. (Yorkshire)

37. SANS SILENCE : Littéralement « sans argent » – ou, en d'autres termes, complètement fauché. (Écossais)

comment avoir plus de films sur netflix

38. SLITHERUM : Une personne flâneuse et lente. (Est de l'Angleterre)

39. LIVRE : Une fine tranche de pain ou de viande, ou un éclat de bois. (Yorkshire)

40. SLOCHET : Pour marcher avec vos chaussures qui sortent presque de vos pieds. Ou pour marcher avec vos lacets dénoués. Ou de marcher lentement parce que vos chaussures sont trop grandes. (SO Angleterre)

41. SPINKIE-DEN : Une clairière fleurie. (Écossais)

42. TEWLY-ESTOMAC: A lui seul,chasublesignifie faible ou maladif, ou trop sensible ou délicat. Quelqu'un qui estestomac nouéa un estomac faible ou une mauvaise constitution. (Est de l'Angleterre)

43. THALTHAN : aussi orthographiétholthan, àthalthanest un bâtiment en partie abandonné. (Île de Man)

44. TITTY-TOIT: Pour embellir ou ranger. (Yorkshire)

45. UNCHANCE : Parfois utilisé pour signifier espiègle ou malchanceux, mais également utilisé pour décrire quelque chose de potentiellement dangereux, ou, selon Wright, 'pas sûr de s'en mêler'. (Nord de l'Angleterre)

46. ​​VARGLE : Signifie soit travailler de manière désordonnée ou désordonnée, soit effectuer une tâche désagréable. (Écossais)

47. VARTIWELL : La petite boucle métallique dans laquelle s'accroche le loquet d'un portail ? C'est levartiwell. Selon l'OED, il tire probablement son nom d'un ancien mot français pour la charnière inférieure d'un portail,ennuyait. (Est de l'Angleterre)

48. MÉTÉO BOUCHE : Une tache de ciel lumineuse et ensoleillée à l'horizon flanquée de deux bancs denses de nuages ​​est lamétéo-bouche. (Écossais)

49. YAWMAGORP : Àbâillementest un bâillement, et ungorpest une bouche. Donc unyawmagorpest un transat ou un fainéant, ou quelqu'un qui semble constamment bâiller et s'étirer avec lassitude. (Yorkshire)

50. SWODDER : La dernière entrée dans leDictionnaire dialectal anglaisdécrit 'un état de corps ou d'esprit somnolent et stupide'. C'est probablement lié à un autre mot,emmailloter, signifiait 'se lasser de boire'. (SO Angleterre)

Cet article a été publié pour la première fois en 2014.