Article

6 faits sur Vantablack, le matériau le plus sombre jamais fabriqué

Dans l'aile Antenna du Science Museum de Londres, un buste en bronze d'un homme est assis derrière un mur de verre. Le visage, qui appartient au présentateur de la BBC Marty Jopson, n'est pas très grand, peut-être 6 ou 7 pouces. Il est très texturé et la lumière s'accroche dans ses rivets et ses fossettes. Mis à part les bords retroussés de manière ludique de la moustache de Jopson, ce buste n'a rien de particulièrement remarquable. Mais à côté se trouve un buste identique qui ahurit absolument l'esprit. On dirait que quelqu'un a fait un trou dans l'air sous la forme de la tête de Jopson, ne laissant qu'une noirceur béante et vide. La texture du visage disparaît en une masse veloutée ; ce n'est que de côté qu'il est possible de dire que le buste a une dimension quelconque.

Cette magie visuelle est l'œuvre de Vantablack, le matériau le plus sombre jamais fabriqué par l'homme. Le revêtement au nom inquiétant, qui absorbe pratiquement toute la lumière, a été créé par la société britannique Surrey NanoSystems pour aider à éliminer la lumière parasite dans les satellites et les télescopes. Il a depuis rassemblé un public enragé d'artistes, de designers et d'autres créatifs curieux désespérés de mettre la main sur l'étoffe. Mais malgré sa popularité, il y a encore beaucoup de confusion sur ce qu'est réellement ce matériau mystérieux et comment il peut être utilisé.Mental Flossrécemment parlé avec Steve Northam de Surrey NanoSystem pour en savoir plus sur Vantablack; voici ce que nous avons appris.

1. CE N'EST PAS VRAIMENT UNE COULEUR.

Soyons technique pendant une minute. La couleur, telle que nous la connaissons, est le résultat de la façon dont la lumière est réfléchie par un objet et dans nos yeux. Différentes fréquences lumineuses se traduisent par différentes couleurs. Vantablack n'est pas une couleur, mais une matière. Il est constitué d'une 'forêt' de minuscules tubes de carbone creux, chacun de la largeur d'un seul atome. Selon le site Web de Surrey NanoSystems, 'une surface de [1 centimètre carré] contiendrait environ 1 000 millions de nanotubes'. Lorsque la lumière frappe les tubes, elle est absorbée et ne peut pas s'échapper, ce qui signifie qu'en fait, Vantablack est l'absence de couleur.

quand les simpsons sont-ils apparus pour la première fois à la télévision

2. VOUS NE POUVEZ PAS L'ACHETER.

Parce que ce n'est pas un pigment ou une peinture, vous ne pouvez pas simplement en acheter un seau et y tremper un pinceau et le badigeonner sur vos murs. Les nanotubes qui composent Vantablack doivent être cultivés dans le laboratoire de Surrey NanoSystems à l'aide d'un processus compliqué (et breveté) impliquant plusieurs machines, quelques couches de substances différentes et une chaleur extrême. Du début à la fin, l'application de Vantablack sur un objet peut prendre jusqu'à deux jours, selon Northam. 'J'ai eu une enquête hier demandant combien cela coûterait pour un kilo de pigment Vantablack', dit Northam. 'Tout d'abord, je ne peux pas vous vendre un seau de Vantablack, mais si je le pouvais, je ne pense pas qu'il y aurait beaucoup plus cher sur la planète.' Il dit que, once pour once, Vantablack est beaucoup plus cher que le diamant et l'or.

3. IL NE SENT PAS CE QU'IL A L'AIR.

« L'une des choses que les gens disent souvent est : « Puis-je le toucher ? » », dit Northam. 'Ils s'attendent à ce qu'il se sente comme un velours chaud.' Bien que Vantablack ait une sorte d'aspect doux et velouté, Northam dit que cela ne se traduit pas par une sensation physique. Lorsque vous touchez Vantablack, cela ressemble à une surface lisse. C'est parce que les nanotubes sont si petits et minces qu'ils s'effondrent simplement sous le poids du toucher humain. Voici comment Northam le décrit : « Imaginez que vous ayez un champ de blé, et au lieu que le blé mesure 3 ou 4 pieds de haut, il fait environ 1000 pieds de haut. C'est l'échelle équivalente dont nous parlons pour les nanotubes. La raison pour laquelle ils fonctionnent est qu'ils sont très, très longs par rapport à leur diamètre. Il restera debout et ne s'envolera pas dans le vent, mais si vous essayez ensuite d'y poser un avion, vous ferez une bosselure. Ainsi, Vantablack est assez sensible aux dommages, c'est pourquoi il ne peut pas encore être appliqué sur des surfaces non protégées comme les voitures ou les robes haut de gamme - un coup de main et le matériau perdrait sa magie.

4. IL N'A PRESQUE PAS DE MASSE.

Bien que Vantablack soit sensible au toucher, il est super robuste contre d'autres forces, comme les chocs et les vibrations. Cela est dû au fait que chaque nanotube de carbone est individuel et n'a pratiquement aucune masse. De plus, la plupart des matériaux sont de l'air. 'S'il n'y a pas de masse, il n'y a pas de force pendant l'accélération', dit Northam. Cela rend Vantablack idéal pour les objets protégés qui pourraient avoir à supporter un trajet cahoteux, comme un lancement spatial, par exemple.

âge moyen pour devenir millionnaire

5. IL POURRAIT AVOIR PLUSIEURS UTILISATIONS AU-DELÀ DE SON APPLICATION ORIGINALE.

Le matériau a été conçu à l'origine pour des domaines super techniques, comme les équipements spatiaux, où sa capacité à limiter la lumière parasite le rend idéal pour l'intérieur des télescopes. Mais il pourrait être appliqué à des objets plus quotidiens si les conditions sont réunies. Northam dit que Surrey NanoSystems a déjà été approché par une poignée d'horlogers de luxe intéressés à incorporer Vantablack dans leurs bonbons de poignet, et les constructeurs automobiles haut de gamme veulent l'utiliser dans leurs écrans de tableau de bord pour une apparence visuelle époustouflante. Northam dit qu'ils ont également quelques fabricants de smartphones qui frappent à leur porte.



qui a utilisé "je t'aimerai toujours" comme chanson de campagne ?

Les artistes réclament également de mettre la main sur Vantablack et de créer des œuvres d'art folles et époustouflantes. Mais pour l'instant, au grand dam de milliers de créatifs, un seul artiste est autorisé à travailler avec le matériau, et c'est le sculpteur Anish Kapoor. Surrey NanoSystems a donné à Kapoor les droits exclusifs d'utiliser Vantablack dans les «arts créatifs», ce qui, selon Northam, se traduit par tout ce qui est censé être observé uniquement comme une œuvre d'art. Il dit que la société réévaluera continuellement cet accord, mais comme Vantablack est toujours un matériau si nouveau, il est logique qu'ils veuillent avoir un certain contrôle sur la façon dont il est utilisé. 'Je comprends que les gens voudraient mettre la main sur ce genre de choses', dit Northam. 'Mais je soupçonne que beaucoup ne voudraient pas en payer le prix.'

6. CE SERA UN TEMPS AVANT QU'IL NE SOIT UTILISÉ SUR LES VÊTEMENTS.

Vantablack pourrait amener la «petite robe noire» à un tout autre niveau si elle peut être appliquée avec succès sur le tissu sans compromettre ses propriétés physiques. Northam dit que l'entreprise travaille avec du tissu, mais l'incursion de Vantablack dans la mode est probablement loin. 'Je ne serais pas surpris si à un moment donné nous voyions quelque chose comme une robe noire', dit-il avec optimisme, 'mais nous ne verrons pas de sitôt des gens marcher dans la rue.'

Toutes les images sont une gracieuseté de Surrey NanoSystems.