Article

Comment 7 endroits dans le monde célèbrent Thanksgiving


Thanksgiving semble être une fête aussi américaine que la tarte aux pommes ou la tarte à la citrouille d'ailleurs. Mais en réalité, il existe des variantes de ce jour partout dans le monde. Leurs significations, dates et coutumes peuvent varier, mais elles tournent toutes autour du concept de gratitude.

1. Allemagne

Fête religieuse qui a souvent lieu le premier dimanche d'octobre, Erntedankfest est essentiellement une fête des récoltes qui rend grâce pour une bonne année et une bonne fortune. Dans les zones rurales, l'aspect récolte peut être pris plus littéralement, mais les églises dans les villes organisent également des festivités. Cela pourrait inclure une procession avec unErntekrone, une couronne de récolte faite de céréales, de fleurs et de fruits. Bien que les dindes fassent des percées, les poulets engraissés (les poulets de chair), les poules (la Volaille), coqs castrés (der Kapaun) et les oies (L'oie) sont privilégiés pour la fête.

2. Japon

Kinrō Kansha no Salutest un jour férié national que le Japon célèbre chaque 23 novembre. Dérivé des anciens rituels de la fête des récoltes nommésNiinamesai, sa signification moderne est davantage liée à une célébration du travail acharné et de l'engagement communautaire, d'où sa traduction : Labor Thanksgiving Day. Pendant queNiinamesailes traditions de s remontent à des milliers d'années,Kinrō Kansha no Saluta été créé officiellement en 1948. Il était destiné à célébrer les droits des travailleurs dans le Japon d'après-guerre. Aujourd'hui, il est célébré avec des festivités organisées par les organisations syndicales et des enfants créant de l'artisanat et des cadeaux pour les policiers locaux.

3. Canada

Issu des mêmes origines européennes des fêtes de la récolte qui ont conduit à la version américaine, l'Action de grâce canadienne a été célébrée pour la première fois en 1578, lorsque l'explorateur anglais Martin Frobisher a remercié sa flotte pour les voyages en toute sécurité dans le Nunavut actuel. Le Parlement en a fait une fête nationale en 1879. Mais en 1957, le Parlement l'a déplacé du 6 novembre, déclarant : « Un jour d'action de grâce générale à Dieu tout-puissant pour la récolte abondante dont le Canada a été béni. »

4. Grenade

La version de Thanksgiving de l'île antillaise ne partage aucune origine avec celle des États-Unis, et pourtant n'existerait pas sans les États-Unis. Organisé le 25 octobre de chaque année, l'Action de grâce de Grenade marque l'anniversaire de l'invasion militaire américaine de 1983 pour rétablir l'ordre après la mort du leader socialiste Maurice Bishop. Les soldats américains qui étaient stationnés dans le pays le mois suivant ont parlé aux habitants de leurs prochaines vacances de Thanksgiving, de sa fête emblématique et de son intention de se concentrer sur la gratitude. Pour montrer leur propre gratitude, les habitants de Grenade ont travaillé en secret pour surprendre les soldats avec des repas comme ceux qu'ils attendaient, avec de la dinde et tous les accessoires. Aujourd'hui, la fête est célébrée lors de cérémonies officielles du souvenir.

5. Libéria

Une variante de l'Action de grâce de l'Amérique peut être trouvée dans la nation ouest-africaine du Libéria, qui a été fondée au 19ème siècle par des esclaves libérés des États-Unis. La fête est célébrée principalement par les chrétiens le premier jeudi de novembre. Les Libériens remplissent leurs églises de paniers de fruits locaux comme des bananes, des papayes, des mangues et des ananas ; une vente aux enchères pour les paniers a lieu après le service, puis les familles se retirent chez elles pour festoyer. Les concerts et la danse ont évolué en tant que partie distinctive des traditions de Thanksgiving du Libéria.

6. Les Pays-Bas

Avant que les pèlerins ne montent à bord duFleur de maipour le Nouveau Monde, ils ont vécu à Leyde aux Pays-Bas, où ils se sont installés après avoir quitté l'Angleterre pour échapper aux persécutions religieuses. Ils ont vécu et travaillé à Leyde de 1609 à 1620. Les Néerlandais ont revendiqué une influence sur plusieurs éléments de la vie coloniale américaine à partir de ce contact, notamment les mariages civils, les chaises à dossier en échelle et la construction de maisons à planches de bois. Certains suggèrent même que l'action de grâce des pèlerins a trouvé son inspiration dans la commémoration annuelle de Leyde de la rupture du siège espagnol de 1574. Quoi qu'il en soit, les habitants de Leyde célèbrent toujours les colons américains qui y vivaient autrefois avec un service religieux non confessionnel le quatrième jeudi de Novembre. Ensuite, des biscuits et du café sont offerts [PDF].



7. Île Norfolk

Comme la Grenade, cette petite île isolée du Pacifique située entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande doit son action de grâces au contact avec les États-Unis, en particulier avec ses baleiniers au milieu des années 1890. Tout a commencé lorsque le commerçant américain Isaac Robinson a proposé de décorer l'église All Saints avec des feuilles de palmier et des citrons, dans l'espoir d'attirer les baleiniers à un service/célébration de Thanksgiving. Bien que Robinson soit décédé avant le Thanksgiving suivant, la tradition s'est propagée. Désormais, le dernier mercredi de novembre, les familles apportent des fruits et des légumes à l'église pour célébrer, attachant des tiges de maïs aux bancs et décorant l'autel avec des fleurs fraîches. Là où ils se souviendraient de leurs offrandes par la suite, celles-ci sont maintenant vendues pour collecter des fonds pour l'église.