Article

Comment les 50 États ont obtenu leurs noms

Alabama

iStock

Avant que les Européens ne débarquent sur les côtes américaines, les tronçons supérieurs de la rivière Alabama dans l'Alabama actuel étaient les terres d'origine d'une tribu amérindienne appelée - roulement de tambour, s'il vous plaît - l'Alabama (Albaamahadans leur propre langue tribale). La rivière et l'État tirent tous les deux leurs noms de la tribu, c'est assez clair, mais la signification du nom était une autre affaire. Malgré une multitude de rencontres enregistrées avec la tribu - Hernando de Soto a été le premier à entrer en contact avec eux, suivi d'autres explorateurs et colons espagnols, français et britanniques (qui ont appelé la tribu, différemment, comme Albama, Alebamon, Alibama, Alibamou, Alibamon, Alabamu, Allibamou, Alibamo et Alibamu) - il n'y a aucune explication de la signification du nom dans les récits des premiers explorateurs, donc si les Européens ont demandé, ils ne semblent pas avoir obtenu de réponse. Un article non signé dans l'édition du 27 juillet 1842 duRépublicain de Jacksonvillea avancé l'idée que le mot signifiait «ici nous nous reposons». Alexander Beaufort Meek, qui a été procureur général de l'Alabama, secrétaire adjoint du Trésor américain et président du premier congrès américain des échecs, a popularisé cette théorie dans ses écrits tout au long de la décennie suivante.

Le hic, bien sûr, c'est que les experts de la langue de l'Alabama n'ont jamais pu trouver de preuves à l'appui de cette traduction. Ce qu'ils ont trouvé, ce sont deux mots de la langue Choctaw (les langues des deux tribus appartiennent à la famille des langues muskogéennes),lever du soleil(« plantes » ou « mauvaises herbes ») etl'amour(« couper » ou « rassembler »), qui ensemble fontAlbaamo, ou « cueilleurs de plantes ». Nous savons également que les Alabama qualifiaient un membre de leur tribu deAlbaamo, défrichaient des terres et pratiquaient l'agriculture en grande partie sans outils et à la main et avaient des contacts avec les Choctaws voisins. Aujourd'hui, la théorie dominante est que l'expression a été utilisée par les Choctaws pour décrire leurs voisins et que l'Alabama l'a finalement adoptée comme la leur.

Alaska

iStock

Comme l'Alabama (et, comme nous le verrons, de nombreux autres noms d'États), le nom Alaska vient de la langue des peuples autochtones de la région. Les Aléoutes (nom que leur ont donné les commerçants de fourrures russes au milieu du 18esiècle; ils s'appelaient, et parfois encore, s'appelaient les Unangan), originaires des îles Aléoutiennes, appelaient la péninsule d'Alaska et le continentalaxsxaq(ah-fermer à clé-choc), littéralement, 'l'objet vers lequel l'action de la mer est dirigée'.



Arizona

iStock

Il y a deux côtés dans l'argument sur l'origine du nom de l'Arizona. Un côté dit que le nom vient du basque bons chênes(« bon chêne ») et a été appliqué au territoire parce que les chênes rappelaient aux colons basques de la région leur patrie. L'autre côté dit que le nom vient de l'espagnolArizonac, qui est dérivé du mot O'odham (la langue du peuple indigène Pima)ali?ona-g('avoir une petite source'), qui pourrait faire référence à de véritables sources ou à un site proche de riches veines d'argent découvertes en 1736. Pour ce que cela vaut, l'historien officiel de l'État de l'Arizona, Marshall Trimble, avait soutenu cette dernière explication mais pour l'instant, il privilégie la première.

Arkansas

iStock

Les premiers Européens à arriver dans la région de l'Arkansas actuel étaient des explorateurs français accompagnés de guides indiens de l'Illinois. Les Illinois ont qualifié le peuple Ugakhpa originaire de la région deAkansa(« peuple du vent » ou « peuple du vent du sud »), que les Français ont adopté et prononcé avec uner. Ils ont ajouté unsà la fin pour la pluralisation, et pour une raison quelconque, il est resté lorsque le mot a été adopté comme nom de l'État. La prononciation de l'Arkansas était un sujet de débat (Avec-ken-saw contre Ar-kun-zes) jusqu'à ce qu'il soit officiellement décidé par une loi de la législature de l'État en 1881.

Californie

iStock

Californieexistait dans la littérature européenne bien avant que les Européens ne s'installent dans l'ouest des États-Unis. Ce n'était pas un État rempli de vignobles et de stars de cinéma, mais une île des Antilles remplie d'or et de femmes. Le paradis fictif, mentionné pour la première fois au début des années 1500 par l'auteur espagnol Garci Ordóñez de Montalvo dans son romanLes Sergas de Esplandián, est gouverné par la reine Califia et 'habité par des femmes noires, sans un seul homme parmi elles, [vivant] à la manière des Amazones'. On dit que l'île est « l'une des plus sauvages du monde en raison des rochers audacieux et escarpés... regorge partout d'or et de pierres précieuses » et abrite des griffons et autres bêtes mythiques.

Bien qu'il existe un certain consensus sur le fait que la zone a été nommée pour l'île fictive, les chercheurs ont également suggéré que le nom vient des mots catalanschaud('chaud etfour(« four ») ou d'une expression amérindienne,fois pour non('haute colline').

Colorado

iStock

Coloradoest un adjectif espagnol qui signifie « rouge ». Les premiers explorateurs espagnols de la région des Rocheuses ont nommé une rivière qu'ils ont trouvée laRivière Coloradopour le limon rougeâtre que l'eau charriait des montagnes. Lorsque le Colorado est devenu un territoire en 1861, le mot espagnol a été utilisé comme nom parce qu'on pensait généralement que leRivière Coloradooriginaire du territoire. Ce n'était pourtant pas le cas. Avant 1921, le fleuve Colorado a commencé là où la rivière Green de l'Utah et la rivière Grand du Colorado ont convergé à l'extérieur de Moab, dans l'Utah, et le United States Geological Survey a identifié la rivière Green du Wyoming comme la source réelle du Colorado. leRivière Coloradon'a pas traversé le Colorado jusqu'en 1921, lorsque la résolution 460 de la Chambre conjointe du 66e Congrès des États-Unis a changé le nom de la rivière Grand.

Connecticut

iStock

L'état est nommé d'après la rivière Connecticut, qui a été nomméquinnitukqutpar les Mohegans qui vivaient dans la haute vallée orientale de la Tamise. Dans leur langue algonquienne, le mot signifie « lieu de la longue rivière » ou « à côté de la longue rivière à marée ».

qu'est-ce que ça fait d'être pompier

Delaware

iStock

Le Delaware doit son nom à la rivière Delaware et à la baie du Delaware. Ceux-ci, à leur tour, ont été nommés pour Sir Thomas West, 3rdLe baron De La Warr, le premier gouverneur colonial de Virginie, qui a parcouru la rivière en 1610. Le titre est probablement dérivé de l'ancien françaisde l'étang(« de la guerre » ou un guerrier).

Floride

iStock

Six jours après Pâques en 1513, le conquistador espagnol Juan Ponce de León débarqua près de l'actuelle ville de Saint Augustin. En l'honneur de la fête et de la flore de la région, il a nommé la terreFloridepour la phrase espagnole pour la saison de Pâques,Pâques en Floride(« fête des fleurs »). Le nom est le plus ancien nom de lieu européen survivant aux États-Unis.

Géorgie

iStock

Au début du 18esiècle, le Parlement britannique a chargé un comité d'enquêter sur les conditions des prisons pour débiteurs du pays et n'a pas aimé ce qu'ils ont trouvé. Un groupe de philanthropes préoccupés par le sort des débiteurs a proposé la création d'une colonie en Amérique du Nord où les « pauvres dignes » pourraient se remettre sur pied et redevenir des citoyens productifs. Leur plan n'a finalement pas abouti car la colonie n'a pas été réglée par des débiteurs, mais les fiduciaires de la colonie voulaient toujours remercier le roi George II d'avoir accordé leur charte, alors ils ont donné son nom à l'endroit.

(Prime:La nation de Géorgie est soi-disant appelée ainsi parce que ses habitants vénèrent Saint-Georges et arborent sa croix sur leur drapeau, bien que les Géorgiens se désignent eux-mêmes commeKartvelebiet leur pays commeSakartvelo.)

Hawaii

iStock

Personne n'est sûr, alors faites votre choix. Le nom peut venir du proto-polynésienSawaikiou 'patrie' (certains récits des premiers explorateurs disent que les indigènes appellent l'endroitHawaii, un composé deair, 'patrie' etyl, 'petit, actif') ou de Hawaii Loa, le polynésien qui, selon la tradition, a découvert les îles.

Idaho

iStock

L'origine du nom d'Idaho, comme quelques autres noms dont nous avons déjà parlé, est un mystère. Quand il a été proposé comme nom d'un nouveau territoire américain, il a été expliqué comme une dérivation du terme indien Shoshoneee-da-how, ?? signifiant 'joyau des montagnes' ?? ou 'le soleil vient des montagnes.' Il est possible que le mot, et son origine indienne, aient été inventés par l'homme qui a proposé le nom, George M. Willing, un industriel excentrique et lobbyiste minier (tous les historiens et linguistes ne sont pas d'accord sur ce point, cependant, et l'alternative la plus courante l'explication est que le nom vient du mot Apacheidéahé(« ennemi »), que les Indiens Kiowas ont appliqué aux Comanches avec lesquels ils sont entrés en contact lorsqu'ils ont migré vers le sud du Colorado). Lorsque le Congrès envisageait d'établir un territoire minier dans les montagnes Rocheuses en 1860, Willing et B. D. Williams, un délégué de la région, ont défendu « Idaho ». La demande du nom est arrivée au Sénat en janvier 1861 et le sénateur Joseph Lane de l'Oregon s'est opposé à « Idaho », ? disant : 'Je ne crois pas que ce soit un mot indien. C'est une corruption. Aucune tribu indienne dans cette nation n'a ce mot, à mon avis... C'est une corruption certainement, une contrefaçon, et ne devrait pas être adopté.'?? Lane a été carrément ignoré, probablement parce qu'il a eu la malchance d'avoir été le candidat à la vice-présidence de l'aile sud pro-esclavagiste du Parti démocrate lors des élections de l'année précédente.

Après que le Sénat a approuvé le nom, Williams, pour une raison quelconque, a cédé à la curiosité et a examiné la demande de Lane. Il a entendu de plusieurs sources que Willing ou quelqu'un de son groupe de partisans territoriaux avait inventé le nom « Idaho » ?? et que le mot ne signifiait en fait rien. Williams est retourné au Sénat et a demandé que le nom soit changé. Le Sénat a accepté et a utilisé un nom qui avait été sur la table avant que Willing et Williams ne se présentent : « Colorado ».

Un an plus tard, le Congrès a décidé d'établirune autreterritoire minier dans la partie nord-ouest du continent. 'Idaho'?? était à nouveau un prétendant en tant que nom. Sans Williams là pour appeler des manigances et avec les sénateurs qui auraient dû se souvenir du dernier incident de dénomination juste un peu préoccupés par la guerre civile, 'Idaho' ?? est resté incontesté et est devenu le nom du territoire et de l'État.

Illinois

iStock

'Illinois'?? est l'orthographe moderne du nom des premiers explorateurs français pour les personnes qu'ils ont trouvées vivant dans la région, qu'ils ont orthographié dans des variations infinies dans leurs dossiers. La première rencontre des Européens avec les Illinois eut lieu en 1674. Le père Jacques Marquette, missionnaire jésuite et explorateur, suivit un chemin jusqu'à un village et demanda aux habitants qui ils étaient. D'après les écrits de Marquette, 'Ils ont répondu qu'ils étaient Ilinois... quand on prononce le mot... c'est comme si on disait, dans leur langue, 'les hommes'.'?? Les explorateurs pensaient que le nom tribal signifiait un homme adulte dans la fleur de l'âge, séparé et supérieur aux hommes des autres tribus.

Indiana

iStock

Le nom de l'état signifie « Terre indienne » ? ou « Terre des Indiens », ? nommé ainsi pour les tribus indiennes qui y vivaient lorsque les colons blancs sont arrivés. Bien que sa signification puisse être assez simple, la façon dont il a obtenu le nom est un peu plus intéressante. À la fin de la guerre française et indienne, les Français ont été forcés de quitter la vallée de l'Ohio, alors une société commerciale de Philadelphie s'est installée pour monopoliser le commerce avec les Indiens de la région. À l'époque, les tribus des Iroquois avaient déjà formé une confédération et conquis des territoires au-delà de leurs terres d'origine, soumettant d'autres tribus et les traitant comme des tributaires. À l'automne 1763, des membres des Shawnee et d'autres tribus tributaires de la Confédération iroquoise menèrent des raids contre les commerçants de la compagnie de Philadelphie et volèrent leurs biens. La compagnie se plaignit aux chefs de la Confédération iroquoise et demanda la restitution. Les chefs acceptaient la responsabilité du comportement de leurs affluents, mais n'avaient pas l'argent pour rembourser la dette. Au lieu de cela, lors d'un traité de frontière avec les Anglais cinq ans plus tard, les chefs ont donné une parcelle de terre de 5 000 milles carrés à la compagnie de Philadelphie, qui a accepté la terre en paiement.

Les nouveaux propriétaires du terrain, à la recherche d'un nom, ont noté une tendance dans la façon dont les États et les pays de l'Ancien et du Nouveau Monde étaient nommés. La Bulgarie était la terre des Bulgares, la Pennsylvanie était la forêt de Penn, etc. Ils décidèrent d'honorer le peuple à qui appartenait à l'origine la terre et de qui elle avait été obtenue et la nommèrent Indiana, terre des Indiens. L'année où les colonies ont déclaré leur indépendance de la Grande-Bretagne, les terres de l'Indiana ont été transférées à une nouvelle société, qui a voulu les vendre. Une partie des terres, cependant, se trouvait dans les limites de la Virginie, qui prétendait avoir juridiction sur les colons de la terre et interdisait à la société de la vendre. En 1779, la société a demandé au Congrès de régler la question. Il a fait une tentative, mais, opérant toujours en vertu des articles de la Confédération, n'avait pas le pouvoir de contraindre la Virginie à faire quoi que ce soit. L'argument a finalement été porté devant la Cour suprême des États-Unis, mais les représentants du gouvernement de Virginie, fervents partisans des droits des États, ont refusé de s'impliquer auprès d'un tribunal fédéral et ont ignoré la citation à comparaître. Pendant ce temps, les politiciens de Virginie ont travaillé pour obtenir le onzième amendement, qui protégeait l'immunité souveraine des États d'être poursuivi devant un tribunal fédéral par quelqu'un d'un autre État ou pays (et a été proposé en réponse à une affaire de la Cour suprême portant sur le refus de la Géorgie de comparaître d'entendre une action contre elle-même, dans laquelle la Cour suprême a statué contre la Géorgie).

Après l'adoption et la ratification de l'amendement, la poursuite de la société a été rejetée et elle a perdu ses droits sur le terrain, qui a été absorbé par Virginia. Le nom reviendrait en 1800, lorsque le Congrès a découpé l'État de l'Ohio dans le Territoire du Nord-Ouest et a donné le nom « Indiana » ?? aux terres territoriales restantes et, 16 ans plus tard, un nouvel État.

Iowa

iStock

Le nom de l'Iowa vient de la tribu amérindienne qui y vivait autrefois, les Ioway. La signification du mot dépend de qui vous demandez.

Un pionnier de la région a écrit en 1868 que ' certains Indiens à la recherche d'une nouvelle maison campaient sur une haute falaise de la rivière Iowa près de son embouchure ... et étaient très satisfaits de l'emplacement et du pays qui l'entourait, dans leur dialecte natal s'est exclamé, 'Iowa, Iowa, Iowa' (beau, beau, beau), d'où le nom Iowa à la rivière et à ces Indiens.' Un rapport de l'Assemblée générale de l'Iowa de 1879 a traduit le mot un peu différemment et a affirmé qu'il signifiait «la belle terre». Cependant, les membres de la nation Ioway, qui habitent aujourd'hui le Kansas, le Nebraska et l'Oklahoma, vous diront queIowayest l'orthographe française deAyuhwa, un nom qui signifie 'les endormis' ?? donné à la tribu en plaisantant par les Dakota Sioux. (Les Ioway s'appellent Baxoje (bah-ko-geai) ou « les têtes grises/cendres », ? un nom qui provient d'un incident où des membres de la tribu campaient dans la vallée de la rivière Iowa et une rafale de vent a soufflé du sable et des cendres de feu de camp sur leur tête.)

Kansas

iStock

Le Kansas a été nommé d'après la rivière Kansas, qui a été nommée d'après la tribu Kansa qui vivait le long de ses rives.Cal, un mot siouan, est considéré comme assez ancien. Quel âge? Sa signification pleine et originale a été perdue pour la tribu avant même qu'elle ne rencontre son premier colon blanc. Aujourd'hui, nous savons seulement que le mot fait référence au vent, peut-être « gens du vent » ? ou 'les gens du vent du sud.'

Kentucky

iStock

Il n'y a pas de consensus sur l'origine du nom du Kentucky. Parmi les possibilités, cependant, se trouvent divers mots indiens, tous du groupe linguistique iroquoien, signifiant « pré », ? 'prairie,'?? 'à la prairie,'?? 'sur le terrain' ?? « terre de demain », « fond de la rivière », ? et 'la rivière de sang.'

Louisiane

iStock

La Louisiane vient des FrançaisLa Louisiane, ou 'Terre de Louis.'?? Il porte le nom de Louis XIV, roi de France de 1643 à 1715. Excitant, non ?

Maine

iStock

Le Maine est un autre cas où personne ne sait vraiment comment le nom est né. Ferdinando Gorges et John Mason, qui ont reçu une charte pour des terres dans le Maine, étaient tous deux des vétérans de la Royal Navy anglaise, et le nom peut provenir des marins différenciant «le continent» ?? des nombreuses îles au large des côtes de l'État. La législature de l'État du Maine, quant à elle, a adopté une résolution en 2001 qui a établi la Journée franco-américaine et a affirmé que l'État portait le nom de la province française du Maine.

Maryland

iStock

La colonie anglaise du Maryland a été nommée en l'honneur de la reine Henrietta Maria, épouse du roi Charles Ier, qui a accordé la charte du Maryland. Mariana a également été proposée comme nom, mais le fondateur du Maryland, Sir Lord Baltimore, croyait au droit divin des rois et a refusé le nom parce qu'il lui rappelait le jésuite et historien espagnol Juan de Mariana, qui enseignait que la volonté du peuple était plus élevé que la loi des tyrans.

Massachusetts

iStock

Le Commonwealth du Massachusetts et la colonie de la baie du Massachusetts qui l'ont précédé ont été nommés d'après le peuple autochtone de la région, les Massachusett. Le nom de la tribu se traduit par « près de la grande colline », en référence aux Blue Hills au sud-ouest de Boston. Une autre forme du nom de la tribu, le Moswetuset ('colline en forme de pointe de flèche' ??), fait référence au Moswetuset Hummock, un monticule en forme de flèche à Quincy, MA.

Michigan

iStock

L'état tire son nom du lac Michigan.Michiganest un dérivé français du mot ojibwamisshikama(mish-ih-GAH-muh), qui se traduit par « grand lac », ?? 'grand lac' ?? ou « grande eau ».

Minnesota

iStock

Minnesotaest dérivé du nom de la tribu Dakota pour la rivière Minnesota,mnisota(mni'l'eau'?? +en dessous de« nuageux, boueux ; » parfois traduit en « eau teintée de ciel » plus poétique ??). La langue anglaise ne creuse pas vraiment les mots commençant parmn(vous n'en trouverez qu'un, mnémotechnique),alors les premiers colons de la région ont ajouté quelquesje's et a produit unminison qu'ils ont écrit comme « le mien ». ? La ville de Minneapolis combinemniavec le grecpolice, ou 'ville'.

Mississippi

iStock

L'état est nommé pour le fleuve Mississippi. Vous avez peut-être entendu celaMississippisignifie 'le père des eaux' ?? et vous avez peut-être entendu dire que d'une source non moins importante que le romancier James Fenimore Cooper ou le président Abraham Lincoln (qui a écrit dans une lettre après la guerre de Sécession après les victoires de l'Union pendant la guerre de Sécession, ' le père des eaux va à nouveau indifférent à la mer ' ??). Je déteste faire pipi sur le défilé d'Honest Abe, mais le mot, une dérivation française de l'Ojibwamessipi(alternativementmisi-sipiou alorsmission-ziibi) signifie en fait « grande rivière ». ? Cela peut ne pas sembler aussi dramatique que la traduction préférée de Lincoln, mais quelle que soit la signification, le nom a fait son chemin. Lorsque les explorateurs français ont emporté le nom avec eux jusqu'au delta, il a été adopté par les tribus indiennes locales et a remplacé leurs propres noms, ainsi que les noms des premiers explorateurs espagnols, pour le fleuve.

Missouri

iStock

L'État et la rivière Missouri portent tous deux le nom du peuple du Missouri, une tribu siouane du sud qui vivait le long de la rivière.Missourivient d'une langue de l'Illinois faisant référence à la tribu,ouemsourite, qui a été traduit par « ceux qui ont des pirogues », ? « gens de canoë en bois » ?? ou 'il du grand canoë.'

Montana

iStock

Montanaest une variante de l'espagnolmontagne, ou « montagne », ? un nom appliqué en raison de ses nombreuses chaînes de montagnes (3 510 sommets, au total). Qui a utilisé le nom pour la première fois, et quand, est inconnu.

Nebraska

iStock

Nebraskavient des mots indiens archaïques Otoeí Brásge(dans l'Otoe contemporain, ce seraití Bráhge), ce qui signifie « eau plate ». ? Les mots font référence à la rivière Platte, qui traverse l'État de Cornhusker.

Nevada

iStock

Le nom de l'état est le mot espagnol pour « chute de neige » ?? et fait référence à la chaîne de montagnes de la Sierra Nevada (« montagnes couvertes de neige »). La prononciation non-Nevadan du nom 'neh-wah-dah' ?? (le long A sonne comme leàdanspère) diffère de la prononciation locale 'nuh-Hélas!-duh' ?? (A court sonne comme leàdansalligator) et on dit qu'il agace les Nevadans sans fin.

New Hampshire

iStock

John Mason a nommé la région qu'il a reçue dans une concession de terre d'après le comté anglais du Hampshire, où il avait vécu pendant plusieurs années lorsqu'il était enfant. Mason a investi massivement dans le défrichage et la construction de maisons dans le New Hampshire, mais est décédé en Angleterre avant de s'aventurer dans le nouveau monde pour voir sa propriété.

New Jersey

iStock

Le New Jersey a été nommé en l'honneur de Jersey, la plus grande des îles anglo-normandes, par ses fondateurs Sir John Berkeley et Sir George Carteret. Carteret est né à Jersey et a été lieutenant-gouverneur pendant plusieurs années.

Nouveau Mexique

iStock

Le Nouveau-Mexique et le pays dont il faisait partie, le Mexique, tirent tous deux leur nom de NahuatlMexique. Le sens du mot n'est pas clair, mais il y a plusieurs hypothèses. Il peut faire référenceMextliou alorsM?xihtli, un autre nom pour Huitzilopochtli, le dieu de la guerre et patron des Aztèques, et signifie 'lieu oùM?xihtlides vies'. Il a également été suggéré que le mot est une combinaison dem?tztli('lune'),xictli(« centre ») et le suffixe -Quoi(« lieu ») et signifie « lieu au centre de la lune » (en référence au lac Texcoco).

New York

iStock

L'État et la ville de New York ont ​​tous deux été nommés en l'honneur de James Stuart, duc d'York et futur roi Jacques II d'Angleterre. Le vieux York, une ville d'Angleterre, existe depuis avant que les Romains ne se dirigent vers les îles britanniques et le motYorkvient du nom latin des Romains pour la ville, écrit différemment commeYork,YorketEburací. Il est difficile de retracer le nom plus loin, car la langue des peuples autochtones pré-romains de la région n'a jamais été enregistrée. On pense qu'ils ont parlé une langue celtique, cependant, etYorkpeut-être dérivé du BrythonicÉborakon, qui signifie 'lieu des ifs'.

Caroline du Nord

iStock

Le roi Charles II d'Angleterre, qui a accordé une charte pour fonder une colonie dans l'actuelle Caroline du Nord, a nommé la terre en l'honneur de son père, Charles I.Carolinevient deCharles, la forme latine de Charles.

Dakota du nord

iStock

l'épisode du 11 septembre de la rue sésame

Le Dakota du Nord et le Dakota du Sud tirent tous deux leur nom des Dakota, une tribu de Siouan qui vivait dans la région. Pas d'étymologie détaillée deDakotaest largement accepté, mais l'explication la plus courante est que cela signifie « ami » ou « allié » dans la langue des Sioux.

Ohio

iStock

Une traduction courante, « belle rivière », trouve son origine dans le récit d'un voyageur français de 1750 sur la visite de la région. Il a qualifié la rivière Ohio de « une belle riviere » et a donné son nom indien local commeOhio. Les gens ont pris sa description de la rivière comme une traduction du nom indien, bien qu'il n'y ait aucune preuve que c'était son intention ou que c'est même une traduction correcte. En fait, aucune signification définitive pour le mot n'est disponible, bien queOhioest plus probablement un mot Wyandot signifiant « grand/grand » ou « le grand » que « belle rivière ». Il pourrait également être dérivé du Senecaoh: je '('grand ruisseau').

Oklahoma

iStock

Oklahomaest une combinaison des mots Choctawukla(« personne ») ethuma('rouge'). Le mot était utilisé par les Choctaw pour décrire les Amérindiens, les « personnes rouges ». Allen Wright, chef de la nation Choctaw de 1866 à 1870, a suggéré le nom en 1866 lors des négociations de traité avec le gouvernement fédéral sur l'utilisation du territoire indien. Lorsque le territoire indien a été réduit à ce qui est maintenant l'Oklahoma, le nouveau territoire a pris son nom du mot Choctaw.

Oregon

iStock

L'origine deOregonpeut-être le nom d'État le plus débattu. Voici quelques-unes des explications concurrentes (et j'en ai peut-être même manqué quelques-unes):

- Dérivé du françaisouragan(« ouragan ») et l'État ainsi nommé parce que les explorateurs français ont appelé le fleuve Columbiale fleuve aux ouragans(« Hurricane River ») en raison des vents forts dans les gorges du Columbia.

- Dérivé deolighan, un nom Chinook pour l'eulakane (Thaleichthys pacificus), un éperlan trouvé le long de la côte du Pacifique et prisé comme source de nourriture pour les Amérindiens de la région.

- Dérivé de l'espagnolaux longues oreilles(« grandes oreilles »), que les premiers explorateurs espagnols auraient utilisé pour désigner les indigènes locaux.

- Dérivé deOuragon, un mot utilisé par le major Robert Rogers dans une pétition de 1765 demandant au gouvernement britannique de financer et de fournir une recherche par voie terrestre pour le passage du Nord-Ouest. Quant à savoir où Rogers a obtenu le mot, cela pourrait provenir d'une erreur sur une carte de fabrication française du début des années 1700, où leOuisiconsink('Wisconsin River') est mal orthographié 'Ouaricon-sint', et brisé de sorte que 'Ouaricon' se trouve sur une ligne par lui-même ou il pourrait avoir été dérivé de l'algonquinwaureganou alorsolighine, qui signifient tous deux « bon et beau » (et étaient tous deux utilisés en référence à la rivière Ohio à l'époque).

- Dérivé des mots ShoshoneOgwa(rivière) etPéon(ouest) et repris des Sioux, qui appelaient le Columbia le «fleuve de l'Ouest», par l'explorateur américain Jonathan Carver.

Pennsylvanie

iStock

Nommé en l'honneur de l'amiral William Penn. Le terrain a été accordé au fils de Penn, William Penn, pour rembourser une dette due par la couronne à l'aîné Penn. Le nom est composé de Penn +sylvie(« bois » ) +nia(un suffixe de nom) pour obtenir « Penn's Woodland ». Le jeune Penn était gêné par le nom et craignait que les gens pensent qu'il avait donné son nom à la colonie, mais le roi Charles ne rebaptiserait pas la terre.

Rhode Island

iStock

Utilisé pour la première fois dans une lettre de l'explorateur italien Giovanni da Verrazzano, dans laquelle il compare une île près de l'embouchure de la baie de Narragansett (une baie du côté nord du détroit de Rhode Island) à l'île de Rhodes en Méditerranée. L'explication préférée par le gouvernement de l'État est que l'explorateur néerlandais Adrian Block a nommé la régionRoodt Eylandt(« île rouge ») en référence à l'argile rouge qui bordait le rivage et le nom a ensuite été anglicisé sous la domination britannique.

Caroline du Sud

iStock

VoirCaroline du Norddessus.

Dakota du Sud

iStock

Le Dakota du Nord et le Dakota du Sud tirent tous deux leur nom des Dakota, une tribu de Siouan qui vivait dans la région. Pas d'étymologie détaillée deDakotaest largement accepté, mais l'explication la plus courante est que cela signifie « ami » ou « allié » dans la langue des Sioux.

Tennessee

iStock

Lors d'un voyage à l'intérieur des terres depuis la Caroline du Sud en 1567, l'explorateur espagnol Juan Pardo a traversé un village amérindien du Tennessee actuel nomméTanasqui. Près de deux siècles plus tard, des commerçants britanniques sont tombés sur un village cherokee appeléTanasi(dans l'actuel comté de Monroe, Tennessee). Personne ne sait si Tanasi et Tanasqui étaient en fait le même village, bien que l'on sache que Tanasi était situé sur la rivière Little Tennessee et des recherches récentes suggèrent que Tanasqui était proche du confluent de la rivière Pigeon et de la rivière French Broad (près de l'époque moderne). jour Newport).Tennesseepourrait provenir de l'un ou l'autre de ces noms de village, mais le sens des deux mots a depuis été perdu.

Texas

iStock

Texasvient deteysha(parfois orthographiétuiles,tayshas,texas,thécas,technicien,teysas, ou alorsà présent), un mot largement utilisé par les indigènes de la région orientale du Texas avant l'arrivée des Espagnols. Les tribus avaient diverses orthographes et interprétations du mot, mais le sens habituel était « amis » ou « alliés ». Certaines tribus, comme les Hasinais et les Caddo, l'utilisaient comme salutation, « bonjour, ami. C'est l'usage que les explorateurs espagnols ont repris et utilisé pour saluer les tribus amicales du Texas et de l'Oklahoma. Les explorateurs ont également appliqué le mot comme nom pour le peuple Caddo et la région autour de leur colonie de l'est du Texas.

Utah

iStock

Dérivé du nom de la tribu indigène connue sous le nom deNuutsiuou alorsUtes(qui lui-même peut provenir de l'Apacheyoudah,yiutaou alorsYuttahih, qui signifie « ceux qui sont plus haut »), que les Espagnols ont rencontrés pour la première fois dans l'Utah d'aujourd'hui à la fin des années 1500. Dans la langue de la tribu,en dehorssignifie 'Pays du Soleil'. (La tribu s'appelait « Nuciu » ou « Noochew », ce qui signifie simplement « Le peuple ».)

Vermont

iStock

Dérivé des mots françaisvert(« vert ») etmont('montagne'). Samuel Peters a affirmé qu'il avait baptisé la terre de ce nom en 1763 alors qu'il se tenait au sommet d'une montagne, en disant : « Le nouveau nom estVert-Mont, en signe que ses montagnes et ses collines seront toujours vertes et ne mourront jamais.' La plupart des historiens seraient en désaccord, tout comme Thomas Young, l'homme d'État de Pennsylvanie qui a suggéré que la constitution de son État soit utilisée comme base pour celle du Vermont et est généralement crédité d'avoir suggéré le nom pour maintenir la mémoire des Green Mountain Boys, l'organisation de milice formée pour résister Tentative de prise de contrôle de la région par New York.

Virginie

iStock

Nommé en l'honneur de la reine Elizabeth I d'Angleterre (connue sous le nom de reine vierge), qui a accordé à Walter Raleigh la charte pour former une colonie au nord de la Floride espagnole.

Washington

iStock

Nommé en l'honneur du premier président des États-Unis, George Washington. Dans l'est des États-Unis, l'État est appelé État de Washington ou État de Washington pour le distinguer du district de Columbia, qu'ils appellent généralement « Washington », « D.C. » ou, s'ils sont très locaux, 'le District.' Les Washingtoniens et autres habitants du Nord-Ouest du Pacifique appellent simplement l'État « Washington » et appellent la capitale nationale « Washington, D.C. » ou simplement 'D.C.'

Virginie-Occidentale

iStock

La Virginie-Occidentale, formée de 39 comtés de Virginie dont les résidents ont voté pour former un nouvel État plutôt que de rejoindre la Confédération, a été nommée d'après la même reine que l'État dont elle s'est séparée, bien que le nouvel État devait à l'origine s'appelerKanawha.

Wisconsin

iStock

Dérivé deDisparu, le nom appliqué à la rivière Wisconsin par les tribus de langue algonquienne de la région. L'explorateur français Jacques Marquette a enregistré le nom en 1673, et le mot a finalement été corrompu enOuisconsin, anglicisé sous sa forme moderne au début du XIXe siècle, et son orthographe actuelle rendue officielle par la législature territoriale en 1845. Les linguistes modernes n'avaient pu trouver aucun mot dans une langue algonquienne similaire à celle enregistrée par Marquette, et croient maintenant que le tribus ont emprunté le nom du Miamiconseils, ou 'il est rouge', une référence au grès rougeâtre des Wisconsin Dells.

Wyoming

iStock

Dérivé du mot indien Delaware (Lenape)mecheweami-ing('à/sur les grandes plaines'), que la tribu utilisait pour désigner sa région d'origine en Pennsylvanie (qui a finalement été nommée la vallée du Wyoming [Wilkes-Barre représente!]). Les autres noms considérés pour le nouveau territoire étaient Cheyenne, Shoshoni, Arapaho, Sioux, Platte, Big Horn, Yellowstone et Sweetwater, maisWyominga été choisi parce qu'il était déjà d'usage courant par les colons du territoire.