Article

Mozart a aussi écrit des chansons sales

Les gens aiment se plaindre de la musique d'aujourd'hui. Toutes les paroles sont trop fades, répétitives et racées. Dieu merci, nous avons un canon de compositeurs précieux sur lesquels nous appuyer ! Vous savez, des gars comme Mozart. Il a écrit des chansons avec de la substance.

1.Va te faire foutre(K. 231)

Mozart a écrit ce canon à six voix en 1782. C'était probablement une pièce de fête pour ses amis. Le titre se traduit par 'Lèche-moi dans le cul', un vieil idiome allemand semblable au moderne 'Embrasse-moi le cul'. Lorsque l'éditeur de Mozart a reçu la pièce, il a été choqué de voir un langage aussi vulgaire et a donné un coup de sabre au texte pour lire : « Soyons heureux ! (Ce qui, je pense, est tout le contraire de ce que signifie cette mélodie.)

Lèche-moi le cul, g'schwindi, g'schwindi ! Etc.

âge moyen pour devenir millionnaire

'Lèche-moi le cul, vite, vite ! Etc.'

deux.Bona Nox(K. 561)

Dans ce canon à quatre voix en la majeur, Mozart recycle certains zingers scatologiques apparus pour la première fois dans les lettres qu'il envoyait à sa famille. (Si vous n'avez pas lu ses lettres, prenez quelques minutes et jetez-y un coup d'œil, ce sont des idiots.)

pour quelle raison birmingham alabama est-il connu

Traduction:

[Latin] Bonne nuit !
Vous êtes tout un bœuf ;
[Italien] Bonne nuit,
Ma chère Lotte ;
[français] Bonne nuit,
Phu, phu ;
[Français] Bonne nuit, bonne nuit,
[Allemand] Sh** dans ton lit et fais-le éclater ;
Bonne nuit, dors bien,
Et colle ton cul à ta bouche.



3.difficile à lire(K. 559)

Celui-ci est plein de jeux de mots bilingues amusants. Les paroles sont en latin, mais si vous les traduisez, vous vous rendrez compte que cela n'a pas beaucoup de sens. C'est parce que Mozart a écrit la pièce pour son ami Johann Nepomuk Peyerl, un baryton avec un fort accent bavarois. Mozart savait que lorsque Peyerl prononçait le latin « lectu mihi mars », cela sonnait comme l'allemand « leck du mich im Arsch », ce qui signifie, eh bien, vous savez. La pièce répète également sans cesse le mot 'jonicu' - c'est parce que, répété encore et encore, cela ressemble au vulgarisme italien 'cujoni'. Vous le connaissez bien sûr mieux en espagnol : « Cojones ».

Mars aura du mal à lire FOOTBALL, FOOTBALL
Difficile, lecture, lecture, lecture vers Mars
Mars est difficile à lire lire lire lire
Jonica jonica, jonica, jonica, jonica,
Ionique, ionique, ionique, ionique difficile

films d'horreur les plus attendus de 2019

Alors, que se passait-il avec la bouche de petit pot de Wolfgang? Certains pensent que Mozart avait le syndrome de Tourette, bien que le diagnostic ait été démystifié à maintes reprises. Il est plus probable que le cerveau musical aimait simplement les blagues grossières, ce qui n'était pas inhabituel pour son époque, de toute façon. La scatologie était tout aussi populaire à l'époque qu'elle l'est aujourd'hui, même si elle était particulièrement forte dans la culture germanique. Après avoir imprimé la Bible, le projet suivant sur la liste de choses à faire de Johannes Gutenberg était un calendrier laxatif appelé « Calendrier de la purge ». Martin Luther, le même homme qui a redéfini le christianisme, était brillamment vulgaire. « Je résiste au diable, et c'est souvent avec un pet que je le chasse », est l'un de ses aphorismes dompteurs. Goethe a déjà utilisé des blagues sur le caca pour s'en prendre à un critique. Mozart n'était pas différent. Il a écrit la plupart de ces paroles grivois à partir de phrases à la mode qui étaient largement répandues à son époque.