Article

Crayonner dans l'histoire de 'Take on Me' de A-ha

Passez suffisamment de temps à surfer sur le vaste catalogue de vidéos musicales vintage de YouTube et vous finirez par tomber sur « Take on Me » du trio norvégien a-ha. L'animation surréaliste sur carnet de croquis de l'incontournable MTV de 1985 est hypnotique. Elle a été vue plus d'un milliard de fois sur le site, un jalon rare pour une chanson enregistrée au XXe siècle.

Pourtant, a-ha peut également prétendre avoir une vidéo oubliable pour 'Take on Me', une vidéo à laquelle pratiquement personne n'a prêté attention. Comment les deux choses peuvent-elles être vraies ?

Facile. L'itération durable de 'Take on Me' était en fait la quatrième tentative du groupe pour la chanson.

Prends-en un

Le chanteur principal d'A-ha, Morten Harket, a rencontré ses camarades de groupe Magne Furuholmen et Paul Waaktaar-Savoy alors qu'ils étaient tous les trois à la fin de leur adolescence. Furuholmen et Waaktaar-Savoy avaient déjà formé un groupe, Bridges, lorsque Harket les rejoignit. Au cours d'une session, Furuholmen a joué le crochet de ce qui allait devenir 'Take on Me' au piano. Après plusieurs années à marteler la chanson, le groupe avait trouvé le crochet accrocheur 'Taaaaake on Meeeeee' basé sur la célèbre octave à trois notes du poème symphonique de Richard Strauss 'Thus Spake Zarathustra' et a réussi à décrocher un contrat d'enregistrement en Angleterre. Ils pensaient avoir eu un coup.

Lorsque 'Take on Me' est sorti en octobre 1984, il s'est vendu à 300 exemplaires.

Ce fut un début peu propice, à la fois pour la chanson et pour le groupe, qui a réessayé avec une version remixée de 'Take On Me'. Cela aussi n'a pas réussi à trouver un public. Sur les conseils de Jeff Ayeroff, alors directeur du disque de Warner Bros., a-ha a essayé pour la troisième fois sous la tutelle du producteur Alan Tarney.

La version finale est sortie aux États-Unis, accompagnée d'une simple vidéo (que vous pouvez regarder ci-dessus). Cela n'a pas fonctionné.



La quatrième fois est un charme

À ce stade, de nombreux groupes – et leurs producteurs – auraient accepté le fait que leur chanson ne résonnait pas auprès du public. Mais Ayeroff ressentait différemment. D'une part, il percevait Harket comme un très bel homme qui convenait parfaitement à l'ère MTV soucieuse de son image. D'autre part, il savait qu'une vidéo dynamique pouvait capter l'imagination du public. Ainsi, pour une quatrième et peut-être dernière fois, a-ha s'est attaqué à 'Take on Me', cette fois avec l'aide du réalisateur Steve Barron et des animateurs Michael Patterson et Candace Reckinger.

Barron avait de l'expérience dans le monde des clips, ayant réalisé les clips de 'Billie Jean' de Michael Jackson, 'Burning Up' de Madonna, 'Africa' ​​de Toto, 'Electric Avenue' d'Eddy Grant et 'Summer of '69' de Bryan Adams. Mais « Take on Me » serait bien plus ambitieux. Barron a demandé aux animateurs d'utiliser une technique appelée rotoscopie, qui revient à tracer une animation sur des séquences d'action en direct. (L'approche peut également être vue dans des films comme le film 2006 de Richard LinklaterUn scanner sombre.) L'idée est que l'utilisation du métrage comme base permettra aux personnages animés de se déplacer plus naturellement. Patterson avait déjà réalisé un court métrage,Banlieusard, qui a utilisé l'approche.

comment agir lors d'un enterrement

Il a fallu quatre mois à Patterson et Reckinger pour dessiner un total de 2000 croquis qui seraient utilisés dans la vidéo, qui présente la poursuite romantique de son amour par Harket, interprétée par Bunty Bailey. C'était inhabituel pour les vidéoclips de l'époque, qui contenaient généralement des images du groupe et étaient tournés en une semaine ou moins. Ayeroff était si confiant qu'a-ha décollerait qu'il a dit à Barron de prendre autant de temps et d'argent qu'il en avait besoin. La vidéo a fini par coûter environ 400 000 $ en dollars d'aujourd'hui, ce qui peut ne pas sembler beaucoup, mais était considéré comme un budget extrêmement élevé dans les années 1980. 'Nous avons très rarement eu ce genre de budget', a déclaré Barron à Vulture en 2020. 'C'était un budget conçu pour vraiment faire quelque chose de spectaculaire.'

'Une image est en quelque sorte sortie de cette main dessinée, sortant d'une bande dessinée dans le monde réel', a poursuivi Barron. « J'ai eu la chair de poule à partir de ce moment. Je me suis dit : « Ça pourrait être incroyable. » C'était vraiment le tremplin pour tout le récit. »

Le tournage du groupe n'a pris que deux jours, laissant Patterson et Reckinger s'en occuper. Quand Ayeroff a vu les premières images, il s'est enthousiasmé et a dit à Barron de lui donner une version proche de la version finale. Barron l'a fait, et cette coupe inachevée a été diffusée sur MTV.

Patience récompensée

Les nombreux mois d'efforts ont payé. Lorsque la version rotoscopée de 'Take on Me' a fait ses débuts sur MTV en 1985, elle est devenue une sensation, aidant le single à atteindre la première place du palmarès Billboard Hot 100. MTV a décerné 11 nominations aux Video Music Awards à la chanson, dont huit. (A-ha n'a pas montré la cérémonie, cependant, choisissant de jouer un concert à Houston à la place.)

« Take on Me » était la deuxième des animations vidéo musicales importantes de Barron cette année-là. Il a également réalisé le clip de 'Money for Nothing' de Dire Straits, qui a battu 'Take on Me' pour les honneurs du meilleur clip aux VMA. A-ha continue sa tournée, sans aucun doute renforcé par le charme durable de la chanson et de sa composante visuelle. La vidéo originale n'a enregistré que 2,6 millions de vues sur YouTube.