Article

Les 21 pays avec une médaille olympique

Plus tôt dans la journée, nous vous avons interrogé sur les pays qui ont remporté plus de 100 médailles olympiques. Il est maintenant temps pour l'autre côté de l'équation. Vingt et un pays n'ont remporté qu'une seule médaille. Voici les histoires des héros nationaux qui ont ramené ces médailles à la maison.


Afghanistan

Bien qu'il ait participé à 12 Jeux olympiques depuis 1936, l'Afghanistan n'a remporté qu'une seule médaille, une médaille de bronze en taekwondo aux Jeux de 2008. Rohullah Nikpai, qui a remporté la médaille, a reçu une maison du président Hamid Karzai et a déclaré aux journalistes qu'il espérait que la médaille 'enverrait un message de paix à mon pays après 30 ans de guerre'. Le pays a eu une histoire mouvementée aux Jeux olympiques - en 1996, l'un de leurs deux athlètes a été disqualifié pour être arrivé en retard à une pesée et l'autre, un marathonien, a terminé dernier après s'être blessé aux ischio-jambiers avant la course. Et en 1999, le pays a été déclaré inéligible à la compétition en raison de la discrimination à l'égard des femmes.

Barbade

En terminant troisième du 100 mètres masculin aux Jeux d'été de 2000, Obadele Thompson a remporté la seule médaille pour la Barbade. Le pays avait techniquement remporté une deuxième médaille – une médaille de bronze dans l'équipe de relais 4x400 en 1960 – mais le coureur barbadien James Wedderburn concourait en fait sous le drapeau de la Fédération des Antilles. La Barbade espère que le coureur de haies Ryan Brathwaite, qui a remporté les championnats du monde 2009, pourra apporter au pays une autre médaille cet été. Et Thompson semble bien se débrouiller pour lui-même – il a épousé la star américaine de la piste Marion Jones en 2006.

est bande de frères une histoire vraie

Bermudes

Clarence Hill détient la seule médaille des Bermudes pour avoir remporté le bronze en boxe poids lourds aux Jeux de 1976 à Montréal. Le pays est également le plus petit par sa population à avoir remporté une médaille olympique.

Burundi

Lors de la toute première participation du pays aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996, le coureur de fond Venuste Niyongabo a remporté la première et unique médaille du pays en terminant avec l'or au 5 000 mètres masculin. Niyongabo participait en fait à cette épreuve pour la troisième fois de son histoire et était censé se rendre aux Jeux olympiques pour la course de 1 500 mètres. Il a fini par perdre sa place dans la course plus courte pour permettre à son compatriote burundais Dieudonné Kwizera de concourir.


Djibouti

Hussein Ahmed Salah a remporté la médaille de bronze du marathon masculin aux Jeux de Séoul en 1988. Il reste le seul médaillé olympique de Djibouti.

Érythrée

La nation africaine n'a fait ses débuts aux Jeux olympiques qu'en 2000, mais a dû attendre 2004 pour obtenir sa première médaille lorsque Zersenay Tadese a remporté le bronze au 10 000 mètres masculin. Tadese concourra à nouveau cette année, il est donc possible que l'Érythrée double son nombre de médailles. La délégation de cette année comprend également le premier athlète du pays en dehors de l'athlétisme : un cycliste nommé Daniel Teklehaymanot.



Guyane

La médaille de bronze du boxeur Michael Anthony aux Jeux de 1980 reste la seule médaille de la Guyane en 15 apparitions au total. Cet été, le pays envoie six athlètes, dont le coureur vedette Aliann Pompey.

Irak

Après les débuts olympiques de l'Irak en 1948, ils ont raté les deux matchs suivants, y compris un boycott des Jeux de 1956 contre l'opération Mousquetaire. Mais l'Irak a rugi en 1960 lorsque l'haltérophile irakien Abdul Wahid Aziz a remporté une médaille de bronze. Depuis lors, l'Irak a fait des apparitions dispersées aux Jeux olympiques mais n'a pas encore remporté une autre médaille.

Côte d'Ivoire

La seule médaille du pays était une médaille d'argent remportée par Gabriel Tiacoh au 400 mètres masculin aux Jeux de 1984 à Los Angeles.

Koweit

Techniquement, la première médaille du Koweït est arrivée en 1992, mais le bronze était pour le taekwondo, qui à l'époque n'était qu'un sport de démonstration. Mais huit ans plus tard, le tireur Fehaid Al Deehani a remporté le bronze en double trap. Le Koweït n'a presque pas eu la chance d'augmenter son nombre de médailles cette année, grâce à une décision du CIO de 2010 selon laquelle les athlètes du pays devraient concourir sous le drapeau olympique - et non celui du Koweït - en raison d'interférences politiques. La suspension a pris fin plus tôt ce mois-ci après que le gouvernement s'est engagé à rester en dehors du comité olympique.

République de Macédoine

La nation qui concourt sous le nom de République de Macédoine n'a remporté qu'une seule médaille : le bronze de Magomed Ibragimov en lutte en 2000. Mais jusqu'en 1988, les athlètes macédoniens ont concouru pour la Yougoslavie, remportant 12 médailles, dont deux d'or.

Maurice

Lorsque Bruno Julie a remporté une médaille de bronze en boxe poids coq en 2008, Maurice a mis fin à une sécheresse de 24 ans. Surnommé le « magicien mauricien » ou le « broyeur créole », Julie a été approchée par d'autres pays dans l'espoir qu'il change de nationalité, mais il est resté fidèle à Maurice.

Antilles néerlandaises

À ce jour, la seule médaille de la nation insulaire des Caraïbes était une médaille d'argent en voile remportée par Jan Boersma aux Jeux olympiques de 1988. Mais le pays a en fait décroché une deuxième médaille d'argent pendant environ une heure en 2008, lorsque Churandy Martina s'est classée deuxième (derrière Usain Bolt) au 200 mètres masculin. Après la course, le troisième, l'Américain Wallace Spearmon, a été disqualifié pour être sorti de son couloir. Les entraîneurs américains ont examiné l'enregistrement de la course et ont découvert que Martina était également sortie de son couloir et ont déclaré qu'ils abandonneraient l'appel de la disqualification de Spearmon si les organisateurs annulaient également l'arrivée de Martina. L'équipe des Antilles néerlandaises était furieuse - la ministre des Sports Omayra Leeflang a déclaré à l'époque que cette décision était 'contre l'esprit des Jeux olympiques' et que de nombreux citoyens la considéraient comme une intimidation de la part des États-Unis. Maintenant que les Antilles néerlandaises ont été dissoutes, les athlètes de ces pays concourront en tant qu'athlètes indépendants.

Niger

Le boxeur poids welter léger Isaaka Daborg a remporté la seule médaille du Niger avec une médaille de bronze en 1972. Le pays espère maintenant remporter une autre médaille de boxe – son seul concurrent cet été, Moustapha Hima, concourt en tant que poids welter.

Paraguay

Bien que la seule médaille du pays ait été remportée en 2004, lorsque l'équipe masculine de football a remporté la médaille d'argent, le Paraguay a tout de même eu un impact considérable sur les Jeux de 2008. La lanceuse de javelot paraguayenne Leryn Franco a été instantanément remarquée pour sa beauté (elle était une ancienne mannequin de maillot de bain, après tout) et est devenue l'une des athlètes les plus recherchées sur Internet malgré sa 51e place dans son épreuve. Franco sera de retour cette année.

Sénégal

Depuis les Jeux olympiques de Tokyo en 1964, le Sénégal a participé à tous les Jeux d'été et même à quatre Jeux olympiques d'hiver. Mais la seule médaille est venue en 1988, quand Amadou Dia Ba a remporté une médaille d'argent au 400 mètres haies hommes.

Soudan

Après 48 ans de participation aux jeux, le Soudan a finalement percé en 2008, lorsqu'Ismail Ahmed Ismail a remporté la médaille d'argent au 800 mètres masculin. La médaille, qui est arrivée au milieu de décennies de conflit dans le pays, a été largement saluée pour avoir jeté une lumière positive sur le pays. Le Soudan du Sud, qui a fait sécession du Soudan l'année dernière, n'envoie pas de délégation aux Jeux de Londres.

Aller

Lorsque Benjamin Boukpeti a décroché une médaille de bronze en 2008 pour l'épreuve de kayak slalom K1, il a fait une promesse surprenante : il a dit qu'il irait effectivement visiter le Togo. En dépit d'être le seul médaillé du pays, Boukpeti n'était en fait allé qu'une seule fois au Togo. Il a la double nationalité en France (sa mère est française), mais a décidé de concourir pour le Togo en 2008 lorsqu'il est devenu clair qu'il pourrait ne pas faire partie de l'équipe de France.

Tonga

Tonga a remporté sa première – et jusqu'à présent la seule – médaille aux Jeux d'Atlanta en 1996 lorsque Paea Wolfgramm s'est classée deuxième en boxe des super-lourds. Le pays a tenté de participer à ses premiers Jeux olympiques d'hiver en 2010, mais le lugeur Fuahea Semi n'a pas réussi à se qualifier. Semi est devenu plus tard le centre d'un scandale lorsqu'il a changé son nom en Bruno Banani dans le cadre d'un accord marketing avec une entreprise de sous-vêtements allemande du même nom.

Emirats Arabes Unis

Après avoir participé à sept Jeux olympiques, les Émirats arabes unis ont finalement remporté leur première médaille en 2004 avec une médaille d'or au double trap masculin, une compétition de tir. Le médaillé, Ahmed Al-Maktoum, est également membre du parti au pouvoir à Dubaï et avait déjà remporté plusieurs compétitions nationales de squash.

Les iles vierges

Plus de 10 Jeux d'été et six Jeux olympiques d'hiver, les îles Vierges ont amassé une seule médaille : une médaille d'argent dans la classe finn hommes aux Jeux de Séoul de 1988 remportée par Peter Holmberg. Holmberg a également remporté la Coupe de l'America en 2007 et est désormais consultant sur les événements de voile.