Article

Les origines brumeuses du poisson d'avril

Chaque année, le 1er avril, lorsque les blagueurs sortent leurs meilleures farces et canulars, vous vous êtes peut-être demandé : comment cette étrange tradition a-t-elle commencé, de toute façon ? La réponse est... personne ne le sait vraiment. En fait, les origines du poisson d'avril ont longtemps été prises dans le mythe et la légende.

Les nombreuses origines du poisson d'avril

Certains ont pris l'origine de Noé envoyant la colombe avant la fin du déluge, ou de la fête romaine des Saturnales. Une hypothèse populaire du XIXe siècle la fait remonter au terme françaispoisson d’avril, signifiant littéralement « poisson d'avril » mais signifiant au sens figuré poisson d'avril. L'hypothèse était quepoissonest une corruption dela passion, et était à l'origine en référence à une partie des jeux de la passion de la saison de Pâques, en particulier pour commémorer le passage de Jésus « d'Anne à Caïphe, de Caïphe à Pilate, de Pilate à Hérode, et d'Hérode à nouveau à Pilate » dans les mots d'un livre de 1854.

Puis, en 1983, un journaliste intrépide de l'AP a interviewé un professeur de l'Université de Boston sur l'histoire de l'époque. Le professeur a d'abord dit qu'il ne savait rien, mais - après que le journaliste a demandé des informations - il a raconté une histoire sur l'empereur romain Constantin et ses bouffons de la cour.

Selon le professeur, ses bouffons de la cour ont dit à Constantine qu'ils feraient de meilleurs dirigeants que lui, et plutôt que de nourrir immédiatement tout le monde aux lions, Constantine a permis à ses bouffons de régner pendant une journée. Le roi des fous, un certain Kugel, a fait une proclamation selon laquelle « seul l'absurde serait autorisé ce jour-là », et le poisson d'avril est né.

Mystère résolu, non ? Tort. Malheureusement pour le journaliste, il s'est avéré que le professeur s'amusait un peu. Un peu plus de deux semaines après la parution de l'article, le professeur a admis avoir inventé Kugel. 'J'ai inventé l'histoire parce qu'elle se rapportait au poisson d'avril', a déclaré le professeur, 'et je ne sais pas de quoi parle tout ce brouhaha.'

Musée américain des faits d'histoire naturelle

C'était la fin du chemin pour Kugel, et il y a peu ou pas de preuves pour aucune des autres théories non plus. Au lieu de cela, la théorie la plus populaire concerne les calendriers.

Un calendrier d'imbéciles

Il existe quelques versions de l'histoire du calendrier, mais la plus populaire porte l'histoire en France en général et au XVIe siècle en particulier. Dans les années 1560, Charles IX publia un édit qui, entre autres, fixa le nouvel an au premier janvier.



il homme et elle ra relation

Selon les partisans de l'hypothèse du changement de calendrier, l'ancien Nouvel An a été célébré le 25 mars avec une fête d'une semaine se terminant le 1er avril. Certaines personnes n'étaient pas au courant de ce changement de date et ont donc célébré leur semaine à fin mars, et à cause de cela est devenu connu sous le nom de poisson d'avril.

Il y a cependant quelques problèmes avec cette hypothèse. L'édit était réel et a vraiment déplacé la date au 1er janvier. Mais dans un article pour la Bibliothèque du Congrès, Stephen Winick souligne que les partisans ne donnent pas la preuve de cette fête critique d'une semaine ou que cette confusion s'est réellement produite. . Pire encore, l'ancien Nouvel An français n'était pas le 25 mars.

Il n'y avait pas un seul Nouvel An universel en France - différentes régions célébraient différentes dates - mais le Nouvel An conventionnel était Pâques. Selon l'historien du XIXe siècle Sir Francis Palgrave, il s'agit d'un problème dans la recherche historique, car certaines années françaises pourraient avoir deux avril.

L'histoire fonctionne mieux pour le passage du Royaume-Uni (et de ses colonies) du calendrier julien au calendrier grégorien en 1752 - qui est également venu avec un passage du Nouvel An de mars à janvier - mais le poisson d'avril était déjà connu à ce moment-là. DansLe spectateurd'avril 1711, l'essayiste anglais Joseph Addison écrivait : « Ce petit triomphe de l'entendement, sous le déguisement du rire, n'est nulle part plus visible que dans cette coutume qui règne partout parmi nous le premier jour du mois actuel, quand tout le monde se met en tête de faire autant d'imbéciles que possible », avant de se lancer dans l'histoire d'une farce que le voisin d'Addison a jouée sur la logeuse d'Addison. Il a écrit 'chacun de ses enfants [a été envoyé] sur certains scourse sans manches, comme elle l'appelle ' - comme sa fille envoyée à la chasse d'un monstre - ' et, en bref, toute la famille d'enfants innocents a faitavrilDes imbéciles.

Aujourd'hui, il est généralement admis que le poisson d'avril a ses origines en France. Et peut-être ces « courses sans manches ».

Poisson d'avril et le maquereau

Poisson d’avrilne signifiait pas à l'origine un poisson d'avril. À partir du XVe siècle, cela signifiait intermédiaire, probablement à cause des deux sens français demaquereau.Selon l'Oxford Companion to the Year, les deux sens sont venus au français via le néerlandais : l'un étantmaquereau,signifiant 'maquereau' (le poisson), et l'autre étantagent immobilier,signifiant « courtier ». Bien que d'autres explications du double sens demaquereauexister, selonLe magazine divertissant, un autre nom pour le maquereau étaitpoisson d’avril, parce que c'était 'un poisson facilement pêché par tromperie, seul, ainsi qu'en grands bancs, à cette saison de l'année'.

quel genre d'animal sont les animaniacs

Au fil des années,poisson d’avrilest venu à signifier une personne qui était l'intermédiaire pour le matchmaking (peut-être pour se distancier du sens plus peu recommandable demaquereau-souteneur). Ensuite, selon les théories, les gens ont commencé à faire des farces à ces intermédiaires, ou à leur faire entreprendre des missions de plus en plus ridicules au nom de l'amour. Selon The Museum of Hoaxes, la première référence sans ambiguïté au poisson d'avril provient d'une histoire flamande de 1561 à propos d'un noble envoyant un serviteur faire des courses ridicules pour se préparer à un festin de mariage. Encore aujourd'hui, de nombreux flamands appellent le 1er avriljour du répartiteur, que le Musée des Canulars traduit par « jour de la course ».

Malheureusement, comme pour toutes ces théories, les leçons de 1983 doivent être gardées à l'esprit. Le jeune journaliste qui a parlé au monde de Kugel, le roi des imbéciles, était Fred Bayles, et aujourd'hui, il est professeur agrégé au College of Communications de l'Université de Boston, l'institution même à laquelle il a contacté l'origine du poisson d'avril. En 2009, Bayles a réfléchi à la controverse dans une interview avecBU aujourd'hui. 'Soyez très, très méfiant de ce que quelqu'un, en particulier quelqu'un qui parle du poisson d'avril, vous dit', a-t-il conseillé. Et c'est un bon conseil pour tout le monde.