Article

Les origines de 15 noms d'aliments du sud fous

Raul Pacheco-Vega, Flickr // CC BY-NC-ND 2.0

En ce qui concerne notre nourriture, les Sudistes ont tendance à être un groupe assez fier, et pour cause. Après tout, le sud des États-Unis est le pays du poulet frit, des biscuits et de toute la ville de la Nouvelle-Orléans. Mais même le sudiste le plus fier admettra que certains noms de plats régionaux sont au mieux étranges et, au pire, totalement peu appétissants (on vous regarde, Livemush). Vous êtes-vous déjà demandé ce qui se passe exactement dans le souse ou comment un plat comme Hoppin 'John tire son nom? Nous avons trouvé les réponses, vous tous.

1. Burgou

Ce ragoût épicé est un favori dans le Kentucky, où il règne en tant que plat d'État non officiel. Bien que la plupart des restaurants modernes servent des versions à base de porc ou de poulet, le burgoo traditionnel comprend toute la viande disponible à l'époque (pensez à l'écureuil, à l'opossum ou même au raton laveur). Le plat copieux, souvent mélangé avec du maïs, des haricots de Lima, des tomates et des pommes de terre, tire peut-être son nom d'une bouillie épaisse servie par la Royal Navy britannique au XIXe siècle. Cependant, certains historiens disent que le nom pourrait être une combinaison des mots barbecue et ragoût. Une autre explication populaire est que le terme vient d'un Français essayant de dire « ragoût d'oiseaux ».

2. Les chouchous

Les sudistes vont faire frire à peu près n'importe quoi. Les hushpuppies, qui sont des boulettes de semoule de maïs frites, sont nés de frites de poisson en utilisant la semoule de maïs restante de la pâte de poisson. En raison de leur origine rurale, les archives historiques sur les chiots hush sont rares. Certains disent que le terme est né lorsque les soldats confédérés les ont utilisés pour calmer leurs chiens ; d'autres pensent qu'ils ont remplacé les salamandres frites, appelées « chiots de boue ». leOxford Companion to American Food and Drinksuggère entièrement une autre théorie : Hush était un ancien nom écossais pour une lompe. Il est possible que le nom « hush » ait été transféré au poisson-chat, et les morceaux de semoule de maïs qui sont tombés étaient les « chiots ». Envie de hushpuppies aujourd'hui ? Vous les trouverez dans la plupart des barbecues du Sud et, bien sûr, dans les camps de pêche.

3. Chou des marais

Vous avez probablement mangé ce plat mais l'avez appelé un autre nom - les noyaux des tiges des palmiers de Floride sont vendus comme des cœurs de palmier. Les arbres, connus sous le nom de palmiers Sabal ou « palmiers à choux », poussent dans les marais de l'État. Ainsi, dans la petite ville de Floride, c'est un chou des marais. Chaque année, LaBelle, en Floride, accueille un festival du chou des marais, au cours duquel une reine du chou des marais est couronnée.

4. Cush confédéré

Cette purée de semoule de maïs, généralement frite dans de la graisse de bacon et parfois mélangée à de la viande, des légumes ou des assaisonnements, rappelle la polenta frite dans sa texture. Il est né, comme vous vous en doutez peut-être, sur les champs de bataille de la guerre civile, où les soldats cuisinaient ce plat simple sur tout, des rochers aux carapaces de tortue. La partie cush du nom proviendrait d'un plat de petit-déjeuner cajun appelé couche-couche, composé de semoule de maïs frite.



5. Sousse

frappé par les touches, Flickr // CC BY-NC-SA 2.0

De nombreux aliments du Sud sont le produit d'un effort pour manger autant de porc que possible. Le souse entre dans cette catégorie - c'est une charcuterie faite à partir de la tête d'un cochon et mise dans de l'aspic. Au moment où une tête est transformée en souse, les yeux, le cerveau et les oreilles ont généralement disparu, mais des parties comme la langue restent. Des ingrédients supplémentaires, comme du concombre ou des poivrons rouges, ou en Louisiane, des crawdads ou des morceaux de poisson, sont souvent ajoutés au mélange. Et le nom ? Il vient du verbe souse, signifiant immerger quelque chose, dans ce cas, dans un liquide de décapage.

qu'arrive-t-il aux maillots de championnat des équipes perdantes

6. Jambalaya

Une explication simple de cette célèbre création cajun est qu'elle est dérivée du nom d'un plat français, la jambalaia, qui contient également du riz, du poulet, des légumes et des épices. Une autre théorie derrière l'étiquette du plat : elle vient de la phrase de la tribu amérindienne d'Atakapa « Sham, pal ha ! Ouais ! », qui se traduit par « Sois rassasié, pas maigre ! Dévorer!' Quel que soit le nom du ragoût, le jambalaya à base de saucisses, de crevettes et d'assaisonnements épicés est l'un des plats les plus populaires de la culture créole de Louisiane.

faits intéressants sur johann sebastian bach

7. Foie du foie

Ross Grady, Flickr // CC BY-NC-SA 2.0

Malheureusement, Livemush est exactement ce à quoi cela ressemble. Cette gâterie, mieux connue en Caroline du Nord et dans ses environs, est un mélange de foie de porc, de parties de tête et de semoule de maïs. Les ingrédients sont broyés avec des assaisonnements tels que du poivre et de la sauge, puis transformés en un cube de type spam, qui est ensuite généralement coupé en tranches et frit. Le plat est à l'origine devenu populaire pendant la guerre civile, lorsque la nourriture était rare, et a probablement été amené dans le sud par des colons allemands via la Pennsylvanie et le Delaware, car il est similaire au rebut de cette région.

8. Chit'lins


LWYang, Flickr // CC BY 2.0

Envie de soul food vraiment authentique ? Sautez le poulet frit et commandez des chit'lins. Ce plat, fait à partir de l'intestin grêle d'un porc, est frit et servi avec une sauce piquante. Son nom vient de l'Angleterre médiévale, où le plat était mangé par les très pauvres et appelé andouilles.

9. Ragoût de grenouilles

Wally Gobetz, Flickr // CC BY-NC-ND 2.0

Bonne nouvelle : celui-ci n'est pas ce à quoi il ressemble. Frogmore est le nom d'une petite communauté des Sea Islands au large des côtes de la Caroline du Sud. C'est un domaine - et un plat - avec des liens profonds avec la culture afro-américaine Gullah, bien que la version moderne soit censée avoir émergé dans les années 1950. Le ragoût est une ébullition dans une casserole et comprend souvent des crevettes, du crabe bleu, du maïs et des pommes de terre nouvelles. Mais 'ragoût' est techniquement un terme impropre, car le plat final n'est pas liquide, mais est plutôt servi sur un plateau - ou plus authentiquement, placé sur une table recouverte de papier - puis mangé avec les mains.

10. Sauce aux yeux rouges

Jimmy Emerson, DVM, Flickr // CC BY-NC-ND 2.0

Il existe de nombreuses théories sur le nom inhabituel de cette sauce mince. La sauce, qui est faite à partir des jus de jambon poêlé mélangés à du café noir, ressemble physiquement à un œil géant lorsqu'elle est versée dans un bol rond (le café coule immédiatement au fond). Certains disent que le nom vient de cette apparence, tandis que d'autres insistent sur le fait que c'est la caféine dans le café qui a inspiré le surnom d'« œil rouge ». D'autres encore racontent l'histoire du président Andrew Jackson demandant de la sauce pour ses biscuits et exigeant qu'elle soit aussi rouge que les yeux de son cuisinier, injectés de sang après avoir bu la veille au soir.

11. Soupe de vivaneau

Herman Saksono, Flickr // CC BY-NC-ND 2.0

La soupe aux tortues n'est pas exactement un plat courant aujourd'hui, mais c'est un développement assez récent. La soupe, qui est faite avec de la viande de tortue, des légumes et de l'ail, était autrefois si populaire qu'elle était servie à la Maison Blanche, et une version fictive a même été mise en conserve par Campbell's dans les années 1920. Les chefs qui le souhaitent peuvent désormais commander des tortues d'élevage dans des boutiques spécialisées en ligne, mais pour lesauthentiqueVersion méridionale du plat, vous devez mettre la main sur une tortue serpentine.

12. Hoppin 'John

Tavallai, Flickr // CC BY-ND 2.0

On pense que ce plat du Lowcountry à base de pois aux yeux noirs et de riz est originaire des communautés d'esclaves. Son nom proviendrait du terme créole haïtien désignant les pois aux yeux noirs,pois pigeons(dites-le avec un accent français/créole et cela a plus de sens). Aujourd'hui, le plat est souvent servi avec du bacon et de l'oignon haché, et c'est un plat préféré le jour du Nouvel An, quand on dit qu'il apporte prospérité et chance au mangeur.

comment allaiter en tant qu'homme

13. Craquelin

Southern Foodways Alliance, Flickr // CC BY 2.0

Avez-vous déjà remarqué la tendance du « g manquant » dans les noms des aliments du Sud ? Ce plat de Louisiane est composé de cubes de peau ou de graisse de porc frits dans du saindoux de porc, refroidis puis frits à nouveau jusqu'à ce qu'ils commencent à crépiter. La version méridionale se distingue par un arôme cajun épicé, mais les cultures du monde entier ont leurs propres versions, des chicharrons mexicains au top mỡ au Vietnam.

14. Tarte aux mouches

.m.e.c., Flickr // CC BY-NC-ND 2.0

TechniquementLa Pennsylvanie peut revendiquer ce plat. Mais la célèbre tarte Amish a fait son chemin vers le sud et est particulièrement populaire dans les montagnes de Virginie où de nombreux Néerlandais de Pennsylvanie se sont installés. L'explication la plus simple est que la garniture sucrée et collante de la tarte, à base de mélasse et de cassonade, la rend particulièrement attrayante pour les mouches lorsqu'elle refroidit.

15. Succotash

'Sufferin' succotash' était une phrase préférée deLooney Tunes' Sylvester, et, tout comme Sylvester, le plat était particulièrement populaire à l'époque de la Dépression. Ses ingrédients bon marché – généralement à base de maïs, de haricots de Lima, de tomates et de poivrons – lui ont valu d'être reconnu comme le sauveur de la souffrance. Son nom d'origine vient du mot de la tribu amérindienne Naragansett « msickquatash », qui signifie « épi de maïs bouilli ».

Toutes les images sont une gracieuseté d'iStock, sauf indication contraire.