Article

Cette coque de téléphone en peau humaine artificielle est conçue pour faire plus que faire fuir les gens

Si vous avez déjà pensé à quelque chose du genre « Les coques de téléphone seraient tellement mieux s'ils étaient en peau humaine » – et avouons-le, qui ne l'a pas fait – alors vous avez de la chance. doctorat Le candidat Marc Teyssier et ses collègues de Télécom Paris ont créé une peau artificielle conçue pour que les smartphones et les montres connectées se sentent un peu plus, enfin, humains.

«Lorsque nous interagissons avec les autres, nous utilisons la peau comme interfaces», écrit Teyssier sur son site Web. Mais, dit-il, les objets de « communication médiatisée » – comme les smartphones et les ordinateurs – ont toujours une interface froide qui « ne permet pas une interaction et une entrée naturelles ».

à quoi ressemble une tortue serpentine

Les interfaces skin-on de Teyssier sont destinées à résoudre ce problème. Le prototype est sensible à une variété de gestes, y compris pincer, chatouiller et piquer. La peau artificielle réagit même à différentes émotions : une pression soudaine et forte est associée à la colère, tandis que des caresses douces et soutenues sont associées au confort,Nouveau scientifiquerapports.

Mais pourquoi les smartphones ? 'Je voulais pincer mon téléphone', a déclaré TeyssierNouveau scientifique.

La nouvelle technologie est actuellement limitée aux smartphones, montres connectées et tablettes tactiles, mais Teyssier et son équipe imaginent une multitude d'autres utilisations pratiques [PDF]. Une technologie similaire pourrait être utilisée pour faire progresser les prothèses ou pour initier une communication tactile avec des robots, proposent-ils.

Teyssier a déjà fait les gros titres de l'un de ses autres projets : un doigt robotique qui pourrait se brancher sur un smartphone et le laisser ramper à travers la pièce (à laLa famille Addams). Peut-être qu'à l'avenir, Teyssier envisagera de combiner les deux. Ensuite, vous pourriez avoir le smartphone mobile recouvert de fausse peau de vos rêves (ou de vos cauchemars).

[h/t Nouveau scientifique]